Publicité

NBA – Russell Westbrook résume son passage à Oklahoma City

Westbrook revient sur son passage à OKC
Sarah Phipps / The Oklahoman

La nuit dernière, Russell Westbrook a fait son retour à Oklahoma City pour la première fois depuis son transfert. Une soirée pleine d’émotions pour le Brodie, forcément ému de revenir sur les terres de ce club avec lequel il a tout connu.

Publicité

C’était une rencontre immanquable pour les fans de NBA, particulièrement pour les aficionados du Thunder. Pour la première fois depuis son transfert vers Houston en juillet dernier, Russell Westbrook revenait à Oklahoma City. À la grande différence de son ancien coéquipier Kevin Durant, conspué lors de son premier retour à la Chesapeake Energy Arena en 2017, le Brodie a été entouré d’amour et de bienveillance de la part de son ancien public.

Il faut dire que le garçon a vécu des moments forts avec ce club, dans lequel il est arrivé en 2008, alors qu’il n’était qu’un gamin de 20 ans. Onze saisons plus tard, il quitte la franchise sans titre, mais avec une finale NBA en 2012, des séries de playoffs inoubliables, et une place de choix dans la hiérarchie des meilleurs joueurs de l’histoire du Thunder.

Publicité

Après la rencontre, RussWest n’était qu’amour, résumant très simplement et efficacement la situation.

Je n’ai aucun mauvais sentiment pour cette ville. Car ils m’ont donné tout ce qu’ils avaient et je leur ai donné tout ce que j’avais.

Publicité

Lire aussi | Les premiers mots de Chris Paul à son coach en arrivant à OKC

Russell Westbrook à Oklahoma City, c’est donc 11 saisons, 18859 points en saison régulière (deuxième plus gros total derrière KD), 5760 rebonds, 6897 passes décisives et 1442 interceptions. C’est aussi 3 saisons consécutives en triple-double de moyenne entre 2017 et 2019, un record absolu dans l’histoire de la NBA. Le Brodie s’est donné corps et âme pour réussir la mission ultime : offrir le premier titre au club. Il n’y est jamais parvenu, mais ce n’est pas faute d’avoir donné de sa personne pour le faire. Jusqu’au bout, le numéro 0 le plus célèbre de la planète est resté fidèle. Quand Durant est parti à l’été 2016, il est resté et est même devenu un MVP.

S’il est lui aussi parti l’été dernier, c’est parce que le Thunder était en fin de cycle et qu’il était difficile d’imaginer une autre issue. Qu’on l’aime ou pas, prenons simplement un petit instant pour féliciter ce joueur, si polarisant, si caractériel, mais si talentueux.

Russell Westbrook, c’est Monsieur Thunder.

Publicité




Avant de conclure, un mot rapide sur la rencontre d’hier soir. Malgré 34 points (14/26), 2 rebonds et 5 passes décisives de la star de la soirée, les Rockets ont été balayés par le Thunder, qui s’impose 113 à 92 grâce à une belle performance collective. Chris Paul était en forme pour affronter son ancienne équipe (18 points, 6 rebonds, 5 passes), bien aidé par les solides performances de Shai Gilgeous-Alexander (20/3/3) et Danilo Gallinari (23/11/4).

Malheureusement pour Westbrook, il n’a pas pu compter sur James Harden, en difficulté avec 17 points à 5/17 aux tirs. Il n’y a que 3 victoires d’écart entre les deux clubs, respectivement quatrième de la conférence Ouest avec 25 victoires pour Houston et septième avec 22 victoires pour le Thunder. Ça promet une belle bataille pour la suite de la saison, en espérant pourquoi pas un affrontement au premier tour.

Publicité

Les images étaient belles. Russell Wsebtrook est revenu à Oklahoma City, et il a été acclamé comme il se doit. La victoire n’était pas au rendez-vous, mais celle-ci était presque secondaire dans un tel contexte chargé en émotions.

En direct : toute l'actu NBA