NBA – En pleine forme, Zach LaVine rejoint Jordan dans l’histoire des Bulls

0

Individualité la plus en vue chez les Bulls cette saison, Zach LaVine enchaîne les grosses performances. Ce qui lui a valu d’imiter le plus grand.

Publicité

Face aux Washington Wizards, la nuit dernière, les Chicago Bulls ont signé seulement leur second succès de l’année 2020 en huit matchs. Et comme souvent cette saison, c’est un joueur en particulier qui s’est démarqué : Zach LaVine. En plein dans sa meilleure saison, l’arrière a remporté son match-up face à Bradley Beal. Si le Wizard a tout de même été l’auteur de 23 points en 27 minutes, LaVine a éclaboussé la rencontre de son talent avec 30 points, 7 rebonds, 7 passes et un 6/11 à 3-points.

Un genre de performance qui commence à devenir un standard chez lui et qui lui a permis de réaliser un sacré accomplissement. En effet, il s’agissait de son 5ème match consécutif avec au moins 25 points. Par ordre chronologique cela donne : 32 vs. New Orleans, 43 vs. Indiana, 25 vs. Detroit, 30 vs. Boston et enfin 30 vs. Washington. C’est une belle série, oui. Mais qu’est-ce que cela peut bien avoir d’historique ?

Lire aussi | Westbrook provoque encore Lillard en plein match !

Et bien c’est tout simplement la plus longue série de matchs à plus de 25 points réalisée par un joueur des Chicago Bulls sur une saison depuis… Michael Jordan, lui-même. C’était lors de la dernière saison de ce dernier en 1997-1998 avec 9 matchs de suite. Pourtant ce ne sont pas les scoreurs de métier qui ont manqué sous le maillot rouge depuis le départ du GOAT. Mais ni Ben Gordon, ni Derrick Rose, ni Elton Brand, ni Luol Deng, ni Jimmy Butler, pour ne citer qu’eux, n’avaient effectué une telle série au scoring. Derrick Rose avait réussi une série de 6 matchs à +25 en 2010, mais à cheval sur deux saisons (4+2).

Sur ses 5 derniers matchs, Zach LaVine tourne donc à 32 points de moyenne. Sur la saison, il avoisine les 25. S’il parvient à atteindre cette moyenne et la valider en fin d’exercice, cela serait une première pour un Bull depuis la saison MVP de D-Rose en 2010-2011. Ce qui serait encore un sacré accomplissement, neuf ans après.

Le 16 février prochain, le All-Star Game aura lieu à Chicago et cela n’a sans doute pas échappé à l’arrière qui compte bien faire acte de présence lors du match des étoiles. Lui qui a déjà annoncé vouloir participer conjointement au concours à 3 points et au concours de dunks. Le bilan des Bulls le dessert fortement (comme c’est le cas pour Beal ou Trae Young) dans cette quête mais sa grosse saison individuelle et la concurrence moins relevé à l’Est sur le backcourt pourrait bien lui être profitable. 

Passé d’une réputation de simple dunkeur au statut d’un des meilleurs arrières de l’Est et de candidat au All-Star Game, le glow-up de Zach LaVine est stupéfiant.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.