NBA – Un prétendant se retire de la course à Andre Drummond

0

Nouveau rebondissement dans le dossier Andre Drummond. Après les Hawks, une nouvelle franchise se retire de la course au massif pivot. Difficile de savoir maintenant si un deal sera rapidement trouvé par les Pistons.

Publicité

Le dossier Andre Drummond anime la NBA depuis plusieurs jours. Mais il est fort possible qu’un potentiel transfert du joueur ait désormais du plomb dans l’aile. Nous apprenions il y a quelques jours que les Hawks, favoris pour récupérer le pivot, se sont retirés des négociations, préférant désormais se concentrer sur le recrutement de Steven Adams.

Et rebelote il y a quelques heures. Nous apprenons que cette fois-ci, ce sont les Knicks qui se retirent de la course à Andre Drummond. C’est Marc Berman, du New York Post, qui rapportait l’information dans un récent papier. Une nouvelle qui va soulager certains fans inquiets de la franchise.

D’après une source en NBA, les Knicks ne sont pas intéressés par un transfert malgré des rumeurs qui rapportaient le contraire.

Voilà qui est intéressant. Alors que certains observateurs étaient persuadés que les dirigeants des Knicks voulaient absolument mettre la main sur le pivot quitte à sacrifier des jeunes joueurs ou des picks de draft, on apprend que c’est en réalité les Pistons qui ont fait le premier pas.

Une révélation qui confirme donc que les dirigeants de la franchise de Detroit sont pressés de se séparer du pivot. Côté New York, ce statu quo fait sens étant donné qu’ils possèdent le talentueux et prometteur Mitchell Robinson sur le poste 5.

Lire aussi | Tracy McGrady sait où il veut voir Derrick Rose être tradé

Malgré tout, il est quand même possible que Drummond porte le maillot des Knicks dans un futur proche. En effet, Berman explique également que Scott Perry et Steve Mills, respectivement GM et président du club, vont être intéressés à l’idée de signer le pivot l’été prochain.

Pour rappel, le numéro 0 possède une player option pour la saison prochaine, qu’il va très certainement décliner. Ce qui fera de lui un agent libre non restreint, et les Knicks pourraient alors en profiter pour lui faire une offre. Pour ce que ça vaut, Drummond est un natif de New York et un fan des Knicks… À suivre.

Publicité

C’est une décision logique pour les Knicks. Pourquoi se séparer d’un Frank Ntilikina, d’un Julius Randle ou quelconque autre joueur important du groupe quand vous pouvez récupérer ce même Drummond en juillet prochain, sans rien lâcher en contrepartie, si ce n’est un joli chèque ? S’ils sont loin d’être exempts de tous reproches, Mills et Perry sont sur ce coup impeccables.

Grâce à leur stratégie de distribution de contrats d’un an l’été dernier, les Knicks vont conserver une flexibilité financière très importante l’été prochain. Et sachant que les intersaisons 2020 et 2021 ne seront pas nécessairement très fournies en superstars sans contrat (sauf pour Giannis Antetokounmpo, mais dont la signature aux Knicks semble très peu probable), Andre Drummond pourrait apparaître comme un gros poisson. À voir s’il mordra à l’hameçon de la franchise de sa ville natale.

Non pour les Hawks, et maintenant non pour les Knicks. Les possibilités de transfert pour Andre Drummond se réduisent progressivement comme peau de chagrin, et on se demande si le dossier ne va pas commencer à stagner. La deadline est dans 3 semaines, alors on suivra ce cas avec attention.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.