NBA – Pourquoi les Sixers ne veulent pas lâcher Al Horford… même s’il déçoit

al horford pas encore transférable
Nick Wass

Le recrutement de Al Horford à Philadelphie n’est pas une grande réussite cette saison. L’intérieur déçoit, mais les 76ers ne sont pas prêts pour autant à s’en séparer. Explications.

Publicité

La saison de Philadelphie, dans l’ensemble, est décevante. Attendus comme un mastodonte de la conférence Est après un recrutement estival plutôt intéressant, les 76ers sont très, très loin du compte près de 6 mois plus tard. La deuxième moitié de la saison est désormais bien entamée, la deadline approche, et le club se retrouve dans une position pénible, qu’il n’avait probablement pas prévue en débutant l’exercice en octobre dernier.

Sixièmes de l’Est à 31-20, Joel Embiid et ses coéquipiers sont moins forts que les cinq autres équipes au-dessus d’eux. C’est aussi simple que ça. Alors non, on ne peut pas leur enlever leur énorme domination à domicile. Mais leur incapacité chronique à maintenir ce niveau de jeu loin de leurs terres est fortement handicapante.

Publicité

Et forcément, quand un supposé prétendant au titre boitille à l’approche de la deadline, les rumeurs et autres spéculations sont nombreuses. Derrick Rose, Robert Covington… On sait que les 76ers sont à la recherche d’un vétéran en sortie de banc. Mais comment acquérir un de ces joueurs ? En sacrifiant Al Horford, le titulaire le plus décevant du groupe cette saison ? D’après le Woj, ce n’est pas encore d’actualité, et l’explication est simple.

La difficulté pour eux, et ils reconnaissent cette impasse, est de trouver une manière de compiler les picks et les contrats pour récupérer un joueur expérimenté en retour ?

Publicité

Lire aussi | Un trade entre les Hornets et les Knicks ?

On regarde leur roster, ils ne veulent pas transférer Al Horford. Ils l’ont recruté car ils voulaient utiliser sa taille. Ils essayent de battre Milwaukee. Ils veulent battre les Bucks pour remporter l’Est et ils ont besoin de Al Horford et de sa taille pour le faire.

Donc pour le moment, l’ancien Hawk et Celtic est à l’abri d’un transfert. Les dirigeants des 76ers ont certainement envie de donner une chance au Dominicain en playoffs avant de prendre une décision. Notamment dans l’optique d’un éventuel futur affrontement face aux Bucks. Si le joueur se révèle décisif durant la postseason, alors le pari aura été gagnant, malgré une saison régulière très mitigée. Dans le cas contraire…

Publicité

Dans le cas contraire l’effectif va probablement imploser durant l’été. Le plafond sera atteint, et Elton Brand et son équipe seront alors face à un choix. Joel Embiid ou Ben Simmons ? Depuis de longs mois, des débats sur la compatibilité des deux garçons partagent la communauté des fans des 76ers. Mais les faits sont vérifiables sur le parquet : les deux (en réalité surtout Simmons) performant davantage quand ils sont séparés.

Alors soit un énorme remaniement sera effectué pour mieux entourer les deux All-Stars, autour desquels le manque de spacing est assez criant, soit le duo sera séparé. Il ne s’agit pour le moment que d’une spéculation, mais cela pourrait rapidement devenir une rumeur censée si les 76ers ne révèlent pas la tête durant les prochaines semaines.

Publicité

La tension règne à Philly. L’équipe est sous-performante actuellement, et les dirigeants n’apprécient pas forcément cette réalité. Les prochains playoffs seront décisifs pour l’avenir à court-terme de la franchise.

Feed NBA 24/24