Publicité

NBA – Le recadrage de Trae Young s’est poursuivi après le match

Trae Young et Trevor Ariza s'explique après leur petite embrouille
Jason Quick

Après sa tentative d’humiliation sur le vétéran Trevor Ariza, Trae Young a eu droit à un recadrage en règle. Au delà de la grosse faute qu’il a encaissé sur le coup, le meneur des Hawks a reçu une belle leçon de morale après le match. On vous révèle ce qu’il s’est dit.

Publicité

Trae Young a deux grosses spécialités qui font le côté spectaculaire de son jeu : les 3 points depuis le logo et les petits ponts. Ces derniers sont rares, mais toujours aussi amusants à voir, excitants, et un peu humiliants pour le pauvre défenseur qui se retrouve les jambes écartées devant la star des Hawks.

Contrairement à Kyle Lowry, qui tente de passer tout son corps sous l’adversaire, Ice Trae maîtrise toutes les subtilités de ce geste inspiré du football, et cette nuit encore, on a failli assister à un festival digne des « And-1 mixtapes » du début des années 2000. « Failli », car Trevor Ariza, victime du soir, a décidé de faire une grosse faute pour couper court à ce qu’il estime être un manque de respect.

Publicité

Après le match, et le début d’échauffourée, les deux protagonistes ont échangé quelques mots, et Jason Quick de The Athletic a réussi à tirer les vers du nez à Ariza. Le vétéran des Blazers a fait passer un message clair à son cadet : la jeune génération doit le respect aux anciens.

Je lui ai dit de ne plus refaire ce genre de m*rde. Du moins pas sur moi. Je n’ai jamais été dans une équipe All-Defense, et lui est un All-Star… Donc il peut être créatif pour me contourner. Mais ce genre de gaminerie là ? Très peu pour moi, je n’aime pas ça.

Publicité

Lire aussi | Provoqué par un fan, Ja Morant répond parfaitement

Je n’ai pas pris de petit pont, un point c’est tout. Je me suis fait crosser, je me suis fait dunker dessus, et plein d’autres choses du genre dans ma carrière. Mais ce sont des actions purement basket. Tout mais pas ça… même si c’est légal.

Je ne lui en veux pas ou quoi. Ce qu’il s’est passé s’est passé, et c’est la fin de l’histoire. Je suis sûr qu’un joueur de basket, un défenseur qui aime s’occuper de son adversaire, qui aime la compétition, comprendra ce geste. Il y a des choses que l’on ne fait pas.

Publicité




Aux premières loges pour assister à la séquence, CJ McCollum a joué la carte de la neutralité. Plus proche dans son jeu de cette nouvelle génération ultra spectaculaire que des anciens rugueux, l’arrière des Blazers a compris la réflexion derrière les agissements de Trae et de son coéquipier.

Trevor est en NBA depuis 16 ans donc il a a grandi dans une autre ère. Je ne suis pas contre le petit pont, il faut ce qu’il faut pour éliminer son vis-à-vis, mais ça peut en énerver certains. Dans les années 80, il aurait sûrement pris une droite pour avoir tenté ça.

Publicité

Si Trae Young a sans doute compris le message, pas sûr que cela suffise à calmer ses ardeurs. Les Hawks restent sur 2 victoires consécutives, et si la route jusqu’au 3ème succès passe entre les jambes d’un adversaire, « Ice » n’hésitera pas une seconde.

Atlanta Hawks NBA 24/24 Trae Young

En direct : toute l'actu NBA