NBA – Ja Morant taclé sur son leadership

Ja Morant révèle les 2 phrases de son père et sa mère qui l'ont marqué à vie
NBA (DR)

Pour sa première année dans la ligue, Ja Morant se place comme le leader des Grizzlies. Son attitude, appréciée par la plupart des observateurs, n’est cependant pas du goût de Nikola Vucevic, qui ne s’est pas fait prier pour le faire savoir.

Publicité

De nombreux rookies font preuve de timidité pour leurs premiers pas en NBA, intimidés par leur nouvelle notoriété. Ja Morant ne fait pas partie de cette grande majorité. Après une deuxième saison à Murray State où il affichait déjà sa mentalité de leader sur les parquets NCAA, le jeune meneur a conservé cette attitude chez les Grizzlies.

Dans un effectif quasi-exlusivement composé de joueurs plus âgés que lui, Morant a rapidement fait figure de commandant des troupes sur les terrains. Ses grosses performances ont rapidement justifié ce statut, et des vétérans de la ligue comme Jae Crowder, Jonas Valanciunas ou plus récemment Gorgui Dieng n’hésitent pas à se plier aux ordres.

Publicité

Forcément instigateur des offensives de Memphis de par son poste, Ja fait également preuve d’un comportement intrépide qui convient parfaitement au motto de sa franchise. Face aux Lakers dans la nuit de samedi à dimanche, il a ainsi une nouvelle fois tenté de postériser un intérieur de renom en la personne d’Anthony Davis.

Cette affirmation s’applique également en-dehors des parquets, puisque le rookie était monté au créneau pour l’honneur de son équipe face au comportement d’Andre Iguodala. Une sortie qui avait fait l’actualité pendant plusieurs jours, et qui lui avait notamment valu les critiques de Stephen Curry.

Publicité

Lire aussi | LeBron James voit grand pour la suite de la carrière de Ja Morant

Mais le meneur de Warriors n’est pas le seul à ne pas avoir apprécié cet épisode. Nikola Vucevic, l’intérieur du Magic, a ainsi récemment envoyé un tacle indirect à Morant lorsqu’il a été appelé à évoquer son rôle de leader au sein de la franchise floridienne.

Quand vous vous présentez à la draft, les gens vous demandent si vous êtes un leader. Je l’étais à l’université pendant ma troisième année, et que les autres gars étaient plus jeunes que moi. Mais je ne me serais jamais permis d’arriver dans mon année rookie et de gueuler sur Iguodala.

Publicité

Pas de doute, le comportement du rookie des Grizzlies semble avoir passablement agacé la star du Magic. Selon lui, la capacité à s’en prendre à des vétérans doit être le fruit d’années d’exemplarité sur les parquets, et de la reconnaissance de ses coéquipiers.

Les gens agitent ce statut à tout bout de champ, mais ce n’est pas quelque chose que vous décidez d’avoir ; c’est quelque chose que vous obtenez quand vous avez le respect de vos coéquipiers. J’ai le sentiment d’être un joueur accompli aujourd’hui, je suis là depuis un moment et mes coéquipiers me respectent pour ma manière de jouer. Donc quand je dis quelque chose, je pense qu’ils vont l’écouter et lui accorder du crédit.

Publicité

Malgré l’admiration des fans et, semble-t-il, de ses partenaires, Ja Morant aurait donc dû patienter quelques années et prouver sur les terrains qu’il mérite d’être écouté lorsqu’il effectue de telles critiques selon le Monténégrin.

Publicité

Dernières actualités