NBA – Tony Snell sur le point d’écrire l’histoire du lancer-franc !

Tony Snell ballon en main sous le maillot des Detroit Pistons
Yahoo! Sports (DR)

Joueur discret dans une franchise dont les résultats sont souvent passés sous silence, Tony Snell est pourtant en passe d’établir une performance inédite dans l’histoire de la NBA au lancer-franc.

Publicité

Malgré une association Blake Griffin-Andre Drummond qui avait de quoi faire rêver plusieurs équipes sur le papier, les Pistons ne font plus l’actualité depuis plusieurs années. Ces derniers peuvent notamment justifier cette non-médiatisation pas la rareté des apparitions du duo d’intérieurs, mais plus réalistiquement par leurs résultats.

Seul rayon de soleil dans ce sombre tableau présenté par Detroit ces dernières saisons : les prestations de Derrick Rose, qui rappellent ses plus belles années passées aux Bulls. Néanmoins, les trois joueurs cités ne font soit plus partie de l’effectif de l’équipe, ou multiplient les absences pour cause de blessures.

Publicité

Dès lors, le petit marché du Michigan peine à exister médiatiquement sans réel tête d’affiche à présenter chaque soir. 12e de la conférence Ouest, les joueurs de Dwane Casey n’encouragent pas non plus les journalistes américains à analyser en profondeur leurs rencontres, au vu du jeu qu’ils y développent ces derniers mois.

Mais pourquoi dresser un état des lieux si désastreux des pensionnaires de la Little Caesars Arena ? Car au milieu de ce marasme collectif, on peut malgré tout mettre en exergue les exploits de l’un d’eux : Tony Snell. L’ancien des Bucks et des Bulls, à l’image de ses coéquipiers, ne livre pourtant pas de performances folles depuis son arrivée l’été dernier (8.1 points, 2.1 passes, 1.8 rebonds en 27.7 minutes de jeu).

Publicité

Lire aussi | Mitchell Robinson et Dwight Howard proches de briser le mythique record de Wilt Chamberlain !

Il se distingue cependant dans un secteur particulier, celui des lancers-francs. S’il ne se présente pas sur la ligne de réparation aussi souvent qu’un James Harden – seulement 28 tentatives dans l’exercice depuis octobre, il y affiche en revanche une adresse insolente. Snell n’a ainsi pas manqué un seul de ses lancers !

Dans l’histoire de la ligue, un seul joueur a présenté un pourcentage de 100% aux lancers avec au minimum 25 tentatives sur une saison complète. Il s’agit de Kobi Simmons, lors de l’exercice 2017-18 avec les Grizzlies. Mais personne ne s’est encore montré aussi efficace avec au moins 30 tentatives au compteur !

Publicité

Le joueur des Pistons est donc en route pour écrire l’histoire, au même titre que Kelan Martin des Wolves, qui en est actuellement à 27/27. Il a de ce fait livré son secret dans les colonnes de The Athletic pour expliquer sa réussite, tout en mettant un bémol sur sa performance.

« Cela demande juste de la concentration. Du focus et de la concentration. Mais je ne vais pas assez sur la ligne. Je dois travailler sur mon jeu, l’étendre et aller plus souvent vers le panier. »

Il doit en tout cas au moins provoquer deux fautes (ou une sur un tir à 3 points) l’amenant sur la ligne des lancers pour inscrire son nom dans les tablettes de la NBA.

Publicité

Malgré sa rare présence sur la ligne de réparation, Tony Snell en fait pour l’instant meilleur usage. Espérons que le fait de l’évoquer ne vienne pas briser sa série historique.

Detroit Pistons NBA 24/24 Stats, records

Les dernières actualités