NBA – 19 juin 1988 : Duel fratricide entre Magic Johnson et Isiah Thomas

0

Il est des amitiés qui résistent à toutes les épreuves, jusqu’au jour où l’environnement dans lequel elles évoluent leur deviennent néfastes. Magic Johnson et Isiah Thomas semblaient inséparables, mais le destin en a décidé autrement…

Publicité

En 1988, les Pistons pointent le bout de leur nez en Finales NBA, une réussite qui est le fruit de sept années de construction de l’équipe des Bad Boys. Isiah Thomas en 1981, Bill Laimbeer en 1982, Joe Dumars en 1985 et Dennis Rodman en 1986… les guerriers sont présents et éliminent les Celtics en finale de conférence pour se hisser face aux Lakers.

Les pourpre et or comptent de leur côté sur un trio Magic Johnson – Kareem Abdul-Jabbar – James Worthy, ou la Team ‘Showtime’ qui domine les années 1980 avec 4 titres à l’aube de la confrontation contre Detroit. Pour arriver in finale, Los Angeles s’est défait de Dallas en sept rencontres.

Dans une série où la défense établit son fief, les Pistons tiennent les Lakers sous les 100 points à 4 reprises sur les 5 matchs et mènent 3 victoires à 2.

La suite ? Pour la connaître, o(n s’envole pour le Staples Center et le Game 6 des Finales 1988 qui opposaient les Pistons aux Lakers. Le tout vous est raconté par Legendary :

Lire aussi | Le triple-double hors du commun de Shaquille O’Neal

Les embrassades entre Magic et I.T ne passent pas très bien dans une NBA des rivalités exacerbées et même Pat Riley reprend son meneur, insinuant que ce dernier va être « soft » sur le terrain…

Lors du Game 6, Magic Johnson répond par le jeu. Il sort une jolie performance puisqu’il compile 22 points et 19 passes décisives. La troisième meilleure performance de tous les temps en finales NBA, derrière Magic et… Magic.

Publicité

Pour sa part, Isiah Thomas est dans un état de grâce. Il inscrit 43 points dont 25 dans le troisième quart-temps, alors même qu’il souffre d’une blessure à la cheville dans cette période. Ces 25 points constituent un record pour un quart-temps lors des Finales.

Malheureusement pour les Pistons, une faute fantôme est sifflée sur Bill Laimbeer lors de la dernière possession. Abdul-Jabbar ne tremble pas sur la ligne et donne la victoire à ses Lakers. Ils s’imposent lors du Game 7 et remportent un back to back après leur titre de 1987.

Quelques années plus tard, la relation entre Magic Johnson et Isiah Thomas se crispe encore davantage et ils sont en froid pendant 25 ans. Ils arrivent à se réconcilier publiquement lors d’un show télévisé et plein d’émotions en 2017. Niveau balle orange, cette série restera en tout cas comme le sommet de la rivalité entre les deux hommes…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.