Publicité

NBA – Les 10 derniers MVP contre les 10 premiers de l’histoire, qui gagne ?

Les 10 derniers MVP contre les 10 premiers de l'histoire, qui gagne ?
YouTube – Smequle

Au programme de cette nouvelle simulation sur NBA 2K, une intéressante question : qui gagne le titre entre une équipe composée des 10 premiers MVP de l’histoire de la ligue, contre celle des 10 plus récents ? Réponse dans les lignes ci-dessous.

Publicité

Il y a quelques semaines, on vous proposait de découvrir une opposition sur une saison entre les 22 meilleures équipes all-time imaginée par le YouTuber canadien Smequle. On revient aujourd’hui avec une simulation tout aussi alléchante : les dix premiers MVP de l’histoire de la NBA face aux dix derniers.

On retrouve donc des noms on ne peut plus ronflants dans les deux sélections, avec des notes générales tout aussi exceptionnelles. Débutons avec l’équipe des 10 premiers MVP, emmenée notamment par Bill Russell et Kareem-Abdul-Jabbar.

  • Bob Pettit (1956, 1959)
  • Bob Cousy (1957)
  • Bill Russell (1958, 1961, 1962, 1963, 1965)
  • Wilt Chamberlain (1960, 1966, 1967, 1968)
  • Oscar Robertson (1964)
  • Wes Unseld (1969)
  • Willis Reed (1970)
  • Kareem Abdul-Jabbar (1971, 1972, 1974, 1976, 1977, 1980)
  • Dave Cowens (1973)
  • Bob McAdoo (1975)

Publicité

Les dix derniers MVP n’ont pas à rougir, avec des noms extrêmement prestigieux :

  • Giannis Antetokounmpo (2019)
  • James Harden (2018)
  • Russell Westbrook (2017)
  • Stephen Curry (2015, 2016)
  • Kevin Durant (2014)
  • LeBron James (2009, 2010, 2012, 2013)
  • Derrick Rose (2011)
  • Kobe Bryant (2008)
  • Dirk Nowitzki (2007)
  • Steve Nash (2005, 2006)

Publicité

Saison régulière et playoffs

L’objectif étant de retrouver nos deux équipes en Finales NBA, Smequle passe la saison régulière et les playoffs, où celles-ci n’ont pas rencontré de grandes difficultés, pour en arriver aux Finales tant attendues.

Finales NBA

Place aux Finales maintenant. L’idée de cette opposition, c’est bien évidemment d’avoir une idée de quelle époque possédait les meilleurs joueurs. Alors, plutôt intérieurs stars des premières années de la ligue, ou arrières/ailiers des temps modernes ? On regarde cela match par match.

Le Game 1 est on ne peut plus serré, puisqu’à 19 secondes de la fin du match, l’équipe des premiers MVP ne mène que d’un point (125-124). Bob Cousy donne trois unités d’avance aux siens grâce à deux lancers, et LeBron James manque la balle d’égalisation quelques secondes plus tard. Ce sont donc les hôtes qui ressortent vainqueurs de ce premier affrontement (129-124), grâce notamment aux 22 points de Cousy.

Publicité




Le Game 2 est beaucoup moins disputé, puisque les premiers MVPs démolissent littéralement leurs adversaires sur le score de 140-113 ! Bob McAdoo se permet même un ultime buzzer-beater à mi-distance dans les dernières secondes pour aggraver un peu plus la marque. Wilt Chamberlain termine lui meilleur marqueur du match avec 27 points… à 12/12 au tir.

Vous pensiez le Game 2 déjà sévère pour les 10 derniers MVPs ? Ceux-ci n’avaient pourtant rien vu. Sur leur parquet, LeBron James et consorts reçoivent une correction encore plus violente, en s’inclinant 99-153 ! Oscar Robertson aura tout simplement dicté sa loi sur ce match, avec 36 points (à 14/16 !) et 15 passes.

Compte tenu du scénario de ces Finales, Smequle décide donc de nous accorder un peu plus de gameplay pour ce qui pourrait en être la dernière rencontre. Avec 2mn40 au chrono, ce sont bien les 10 premiers MVPs qui se montrent encore régnants, avec une avance de 6 points (124-118).

Et la fin du match ne permettra pas aux 10 derniers lauréats de sauver les apparences dans cette série à sens unique. Leurs adversaires se régalent dans la peinture et obtiennent bon nombre de fautes, pendant qu’eux voient la majorité de leurs tentatives de loin se solder par des échecs.

Publicité

Sur un ultime rebond de Kareem Abdul-Jabbar, les 10 premiers MVPs peuvent laisser l’horloge filer et célébrer le titre sur une nouvelle victoire (135-126) synonyme de sweep !

MVP des Finales

C’est Oscar Robertson qui, après avoir terminé meilleur passeur de la saison régulière, obtient la distinction de MVP des Finales grâce à ses moyennes de 23.5 points (à 69.1% au tir et un étonnant 50% derrière l’arc), accompagnés de 11.0 passes décisives et 3.8 rebonds.

Les autres simulations kiffantes :

Les 22 meilleures équipes all-time s’affrontent sur une saison
Les meilleurs tireurs à 3-points contre les pires
Les meilleurs joueurs de moins de 30 ans vs. ceux de plus de 30 ans
15 Michael Jordan vs. les 15 meilleurs joueurs all-time
5 Kobe Bryant contre le reste de la ligue
5 LeBron James contre le reste de la ligue

Voir tous les épisodes


Voilà comment s’achève ce nouveau périple fantaisiste sur 2K. Vous pouvez retrouver la vidéo sur
la chaine Youtube de Smequle. Pensez à vous abonner pour ne pas manquer ses prochaines réalisations !

NBA 24/24 Simulations 2K

Feed NBA 24/24