NBA – Les 3 seuls joueurs à avoir été MVP 3 fois de suite

larry bird celtics
(crédit : DR)

Être MVP une seule fois en NBA, c’est déjà un énorme accomplissement, que seuls quelques joueurs ont eu l’honneur de célébrer dans l’histoire. Mais recevoir le trophée 3 années de suite ? C’est tout bonnement hallucinant, et il n’y a que 3 légendes qui ont réussi l’exploit depuis la création de la ligue.

Publicité

Pas facile, d’être MVP. Il faut d’abord dominer son sujet de manière impériale durant une saison entière, puis espérer que la concurrence ne soit pas trop rude, où que les médias ne « poussent » pas en faveur d’un adversaire. Preuve de la difficulté d’empiler ces trophées ? Kobe Bryant, qui n’a été récompensé qu’une seule fois, en 2008, en 20 ans de carrière.

Voilà qui illustre la difficulté de gagner plusieurs MVP de suite, et notamment de faire le triplé. 3 joueurs y sont pourtant parvenus dans l’histoire, et les voici :

Publicité

Bill Russell – 1961, 1962, 1963

Les 4 lois essentielles du basketteur selon Bill Russell
(crédit : DR)

Qui d’autre pour être le premier all-time à réussir une telle performance ? En pleine domination des Celtics sur la NBA, Bill Russell a enchaîné trois titres de MVP, menant 3 fois Boston au sacre dans la foulée. Il tournait alors aux environs de 18 points, 24 rebonds et 4 passes par match, sans compter ses innombrables contres pas encore officiellement comptabilisés.

Russell aurait pu faire la passe de 4 en 1964, mais Oscar Robertson lui a chipé les honneurs. Il s’est rattrapé l’année suivante, validant son 4ème MVP en 5 ans.

Publicité

Wilt Chamberlain – 1966, 1967, 1968

Wilt Chamberlain
(crédit : The Undefeated/DR)

L’un ne va pas sans l’autre. Une fois la domination outrancière de Bill Russell terminée, l’heure était à récompenser Wilt Chamberlain. Il faut dire que le Big Dipper avait bien sagement attendu son tour, lui qui a vu son grand rival être couronné en 1962, alors même qu’il avait tourné à 50 points et 25 rebonds de moyenne cette année-là !

C’est en 1966 que la trinité commence pour Chamberlain, qui enchaîne en 1967 (il sera champion avec ses Sixers cette année-là) puis en 1968. Au total, et en y ajoutant le trophée obtenu en 1960, Wilt raccroche avec 4 MVP au compteur.

Publicité

Larry Bird – 1984, 1985, 1986

(crédit : DR)

Parce que la concurrence était plus rude à cette époque, le « trio de MVP » gagné par Larry Bird entre 1984 et 1986 est peut-être le plus impressionnant. Dans une ligue où Magic Johnson, Isiah Thomas, Kareem Abdul-Jabbar, Moses Malone, Dominique Wilkins, Hakeem Olajuwon ou encore un jeune Michael Jordan sévissent, l’ailier des Celtics assoit sa domination d’une main de fer.

Publicité

En 1984, il valide son sacre par des playoffs de gala, lors desquels il terrasse les Lakers en Finales après avoir lâché à ses coéquipiers lors de l’ultime temps-mort du crucial Game 4 : « Vous voulez gagner ? Donnez-moi le ballon et cassez-vous ».

Le titre de champion échappe à Boston en 1985, année lors de laquelle Bird est encore sacré individuellement. Frustré, il revient à son apogée ultime en 1986, faisant des C’s de cette saison-là une des meilleures équipes de l’histoire, championne au terme de Finales face à Houston. Dans le Game 6 décisif, Larry Legend signe un triple-double et dira plus tard :

J’aurais dû prendre ma retraite juste après ça.

Lire aussi : à quand remonte le dernier MVP de chaque franchise ?

Russell, Chamberlain et Bird : un sacré trio de légendes qui a réussi l’impensable. Who’s next ?

Larry Bird NBA 24/24 Wilt Chamberlain

Les dernières actualités