NBA – 3 moves à faire cet été pour les Lakers si la saison ne reprend pas

Bradley Beal chez les Lakers
Clutch Points (DR)

Alors que les semaines passent sans perspective de reprise, les Lakers doivent ronger leur frein. Si la chance d’être champion 2020 leur échappe définitivement en cas d’annulation de la saison, que faire cet été ? Voici 3 pistes.

Publicité

De toutes les équipes qui auraient des raisons d’être dépitées si cette saison 2019-2020 ne reprend finalement jamais, les Lakers sont certainement tout au sommet. Premiers de l’Ouest après une saison très aboutie autour d’un groupe talentueux, uni et concentré sur le même objectif, les Angelinos filaient droit vers des playoffs palpitants. Et à plus de 35 ans, LeBron James n’a plus vraiment de temps à perdre…

Toutefois, si l’exercice est bien annulé, la vie continuera malgré la frustration, et Los Angeles devra se tourner vers 2021. Comment se donner encore plus de chances ? Voici 3 moves qui devraient être tentés cet été, et qui le seront probablement.

Publicité

1. Re-signer Anthony Davis

Anthony Davis favorable à contrat de 3 ans plus que 5 ans
(crédit : Lake Show Life/DR)

Rien de très surprenant ici. Cet été, Anthony Davis sera agent-libre non-restreint après avoir décliné l’offre de prolongation des Lakers il y a quelques mois.

Pas d’affolement cependant, il s’agit très probablement juste d’une manœuvre pour gagner plus d’argent : dans la ligue, tout le monde s’attend à ce que Unibrow, excellent pour cette première dans la cité des anges, s’inscrive au long terme avec les Angelinos.

Publicité

2. Régler le soucis à la mène

LeBron James et Rajon Rondo échangent sous le maillot des Lakers
(crédit : DR)

C’est un des plus gros soucis des Lakers depuis plusieurs mois, et la franchise peine à le régler. Si LeBron a été décalé comme meneur cette année, le roster manque d’un poste 1 de métier, capable de gérer le tempo et répondre présent en playoffs. Rajon Rondo est vieillissant, tandis qu’Alex Caruso est trop inexpérimenté en l’état.

Los Angeles doit donc trouver un meneur de qualité, possiblement vétéran, pour ne plus avoir à se soucier de ce point faible. Rob Pelinka pensait tenir son homme avec Darren Collison, mais celui-ci a finalement fait faux bond. Un gros dossier cet été.

Publicité

3. Monter un trade pour Bradley Beal

bradley beal avec le maillot des lakers montage
(crédit : DR)

Les rumeurs courent depuis pas mal de temps, et elles pourraient bien se concrétiser. Oui, Bradley Beal a signé une extension avec les Wizards, et oui, il veut finir sa carrière à Washington. Mais la situation de la franchise pourrait pousser le front office de la capitale à accepter une belle offre des Lakers, incluant par exemple Kyle Kuzma.

Beal constituerait ainsi le troisième larron d’un Big Three de haute volée pour les Lakers, qui deviendraient encore plus difficile à défendre… et encore plus favoris dans la course au titre.

Lire aussi : 5 joueurs dont LeBron a négativement impacté la carrière

Fin de saison ou non, les Lakers ont du pain sur la planche. Le secret d’une grande franchise est de toujours avoir un coup d’avance, et la prérogative semble être plus que jamais d’actualité pour es Angelinos dans le « win now ». Au front office de jouer.

Les dernières actualités