NBA – La partie de paintball des Lakers où Shaq a harcelé un coéquipier

Shaq pense qu'il battrait facilement les Warriors
(DR)

Shaquille O’Neal est un grand blagueur, ce n’est un secret pour personne. Un ancien coéquipier l’a appris à ses dépends lors d’une partie de paintball où le Diesel l’a fortement malmené. C’est à la fois méchant, et génial… Du grand Shaq quoi !

Publicité

Ce qui sépare souvent les grandes équipes des bonnes équipes, c’est le niveau d’alchimie qui lie les joueurs, l’entente au sein d’un vestiaire qui passe la plupart de son temps ensemble. C’est l’une des phrases les plus basiques dans le monde du sport, mais quand « le groupe vit bien », les résultats suivent souvent.

Parce que tout le monde ne peut pas s’entendre à la perfection dans un groupe de 15 adultes, des stages sont parfois nécessaires pour rapprocher les plus éloignés, ou du moins leur apprendre à cohabiter pour tirer dans le même sens.

Publicité

C’est pour cela qu’en préambule de la saison 2003-2004, Phil Jackson a décidé d’amener ses Lakers à Hawaï, histoire de souder un groupe qui voulait à l’époque reconquérir son titre perdu aux mains des Spurs. Au coeur de ce training camp un peu particulier, basket donc, mais aussi détente, notamment pour rabibocher Shaquille O’Neal et Kobe Bryant.

Pour remplir ce dernier objectif, peut-être le plus important de ce voyage, le coach Angelino a réservé à ses joueurs un après-midi paintball. Si certains se sont éclatés, pour d’autres, l’expérience était moins agréable. Luke Walton par exemple, a été la victime du Shaq, qui lui a réservé un traitement bien particulier…

Lire aussi | Le très étonnant adversaire qui faisait peur à Shaquille O’Neal

Publicité

Shaq m’a choisi dans son équipe, et pour moi, j’ai pensé que c’était l’occasion de passer un bon moment ensemble… Jusqu’au moment où on est retourné dans notre base. La seule raison pour laquelle il m’a choisi, c’est pour me forcer à me faire tirer dessus par l’ennemie.

Il m’a directement donné deux options. Il m’a dit clairement : « soit tu restes ici, et on te tire tous dessus à bout portant, soit tu cours au milieu du terrain pour te faire tirer dessus par les ennemis, comme ça on sait où ils sont ».

Publicité

C’était un choix très facile. J’ai posé mon arme au sol, et j’ai couru jusqu’au centre du terrain. Dès que je me me suis fait tirer dessus, je suis rentré à la base. Shaq était juste là en train de mourir de rire.

Rookie à cette époque, Luke Walton n’a pas vraiment eu son mot à dire sur le coup… Quand ton capitaine de 2m16 et 150kg, MVP et multiple All-Star t’ordonne de faire quelque chose, tu le fais sans broncher. C’est aussi ça la vie d’un petit nouveau en NBA.

Publicité

Shaquille O’Neal a du bien rigoler, jusqu’au moment où il a du se frotter à Slava Medvedenko, qui a suivi un entrainement militaire poussé dans son Ukraine natale… L’arroseur arrosé.

Los Angeles Lakers NBA 24/24 Shaquille O'Neal

Les dernières actualités