NBA – 31 mai 2002 : Comment les Kings ont subi le pire vol de l’histoire face aux Lakers

0

En 2002, une équipe pleine de talents s’apprête à détrôner les rois de la NBA. Les Kings tombent face aux Lakers en finale de conférence, et le match 6 de cette série laisse planer de forts soupçons jusqu’à ce jour. D’après l’arbitre Tim Donaghy, 2 des 3 hommes en gris ont influé sur la décision… 

Publicité

“J’ai joué un match dans lequel, clairement, quelque chose ne tournait pas rond.” Voilà comment Chris Webber décrit le Game 6 entre Kings et Lakers. Au printemps 2002, la bande à Mike Bibby, C-Webb et Vlade Divac mène 3 victoires à 2 face aux Lakers de Kobe Bryant et Shaquille O’Neal, double-champions en titre.

Dans une posture favorable, Sacramento doit affronter les impitoyables Angelinos chez eux et… les arbitres du sixième match. Une rencontre au dénouement qui pose véritablement question, racontée par Legendary NBA.

Avant de regarder la vidéo, récapitulons le contexte. Sacramento est à un seul match des finales NBA. A l’Est, les Nets de Jason Kidd sont déjà qualifiés et attendent leur adversaire. Sans mentir, une finale entre Nets et Kings aurait généré moins d’audience qu’avec les Lakers dans la partie. Et le grand capitaliste qu’était feu David Stern n’aurait pas apprécié cela… 

Dès le début du Game 6, le fameux arbitre Dick Bavetta se met en évidence en sifflant une faute imaginaire sur Mike Bibby. Puis la rencontre continue et cette fois-ci c’est le Shaq qui est avantagé. Il reste plus de 5 secondes dans la raquette ? Rien n’est sifflé. 

Attention, soyons clairs : sur la rencontre, les décisions hasardeuses pénalisent les deux équipes. Mais au fil du match, ce sont bien les Kings qui en pâtiront le plus, et nettement. Vlade Divac est rapidement mis dans le foul trouble avec plusieurs coups de sifflet litigieux face au Shaq, et il finit par être exclu en fin de match, là aussi sur une décision discutable. 

Lire aussi | Une série de playoffs des années 2000 truquée ?

A quelques minutes de la fin, les Lakers mènent de peu. Une faute est sifflée sur Doug Christie alors que c’est Chris Webber qui contre Kobe Bryant dans les règles de l’art. Puis Mike Bibby peut ramener les siens à un point sur un lay-up… mais la faute n’est pas sifflée sur lui.

Finalement, c’est le jeune Hedo Turkoglu qui redonne espoir aux Kings à 12 secondes de la fin. C’est alors que vient une action qui continue de faire parler : sur la remise en jeu, Kobe heurte Bibby au visage avec son coude. Au terme d’un petit cafouillage, la balle est rendue aux Lakers qui s’imposeront 106 à 102 dans une fin de match électrique. 

Publicité

La tendance s’étant inversée, les Kings craquent à domicile lors du match décisif et les Lakers s’envolent vers leur troisième titre d’affilée. Shaquille O’Neal réalise le three-peat en tant que MVP des Finals, à l’instar de Michael Jordan. Pour vous faire votre avis, voici les « highlights » des arbitres durant ce match qui agite encore les fans des deux camps à ce jour :

Un triste destin pour Sacramento, et beaucoup de soupçons autour de cette série et ces coups de sifflet qui auront changé l’histoire. Certains fans des Kings ont mis beaucoup de temps avant de pouvoir regarder du basket à nouveau – on espère que ce ne sera pas votre cas après cet article… 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.