NBA – La réponse astucieuse de Dennis Rodman à Donald Trump

Dennis Rodman et Donald Trump
New York Post (DR)

Très critiqué pour sa gestion des événements qui agitent actuellement les États-Unis, Donald Trump a reçu une réponse cinglante de Dennis Rodman à l’un de ses récents tweets.

Publicité

La tâche du président d’une nation comme celle des États-Unis n’est jamais facile. Elle l’est encore moins quand il doit composer avec un mouvement de protestation qui englobe toutes les grandes métropoles du pays. C’est ce que constate actuellement Donald Trump, alors que des centaines de milliers d’Américains défilent dans les rues pour dénoncer les discriminations réservées à la communauté afro-américaine.

La gestion de ces événements ne serait effectivement aisée pour personne, mais cela ne l’empêche pas de recevoir une pluie de critiques depuis quelques jours, dont certaines en provenance de la NBA. Steve Kerr, Gregg Popovich, ou dernièrement Ben Simmons, n’ont ainsi pas hésité à s’en prendre à leur dirigeant.

Publicité

Ce jeudi, c’est Dennis Rodman qui est venu s’ajouter à cette liste de détracteurs. Alors que Trump tweetait ce jeudi matin un traditionnel et aléatoire « Make America Great Again », l’ancien intérieur des Bulls lui a répliqué de manière malicieuse.

RENDS L’AMÉRIQUE SANS DANGER POUR LES MINORITÉS.

Lire aussi | La grosse boulette de Dennis Rodman lors d’une dédicace à 600$ !

Publicité

Beaucoup apprécieront l’habileté de la sortie de The Worm, et le message de fond qu’il y fait passer. Néanmoins, celle-ci a de quoi surprendre. En effet, les deux hommes ont toujours partagé une grande amitié. Dans une interview pour Sports Illustrated parue en 2019, Rodman avait par exemple vanté les qualités humaines du président.

J’aime bien Donald Trump. Je ne l’apprécie pas comme président, mais il est put*** de cool. Donald Trump me fait rire. Il essaie toujours de faire le gars moralisateur, et je me moque de ça avec lui à chaque fois que je le vois. Je ne le regarde pas comme un président, mais comme un ami. C’est quelqu’un avec qui je peux m’asseoir, papoter et boire une bière.

Publicité

Tous deux vedettes des tabloïds durant les années 1990, ils auraient appris à se connaitre à cette période, et auraient depuis conservé des liens d’amitié. Aussi étonnant cela puisse paraitre, ils ont également eu l’occasion de se rencontrer pour des raisons politiques par le passé.

De par sa proximité avec Kim Jong-Un, la légende NBA aurait ainsi eu un rôle important à jouer dans les échanges entre les deux chefs d’États, et dans leur récente rencontres tant médiatisée. Tout cela n’a quoi qu’il en soit visiblement pas empêché Rodman de rallier la cause défendue aux quatre coins des États-Unis, et de s’en prendre à Donald Trump.

Publicité

Souvent déroutant dans ses interventions et ses prises de parti, Dennis Rodman a cette fois-ci rejoint la majorité des Américains, fustigeant Donald Trump pour son traitement des plaintes de ses concitoyens.

Déclarations Dennis Rodman NBA 24/24

Publicité

Dernières actualités