NBA – Le bilan risible de Devin Booker chez les Suns

Devin Booker semble traverser une longue traversée du désert à Phoenix. Mais ce dernier l'assure, il est prêt à tout pour rapporter du renfort aux Suns
(DR)

Devin Booker est un attaquant formidable, un joueur excitant au possible balle en mains, un joueur dont le potentiel semble presque illimité… Mais pour l’instant, son talent ne se traduit pas par des victoires. La preuve, son bilan avec les Suns est tout simplement catastrophique !

Publicité

Arrivé en NBA à seulement 19 ans, Devin Booker s’est rapidement imposé aux yeux de tous comme un futur grand de cette ligue, alors même qu’il n’était pas titulaire lors de son passage à Kentucky. En même temps, il suffit de le regarder quelques secondes en attaque pour comprendre qu’il est loin du joueur lambda.

Offensivement, l’arrière peut regarder n’importe qui droit dans les yeux. De près, de loin, à mi-distance, DBook est capable de marquer à tous les niveaux, ce qui le rend particulièrement dangereux. Ce n’est pas pour rien qu’il est devenu le premier joueur depuis son idole Kobe Bryant à scorer 70 points en un match !

Publicité

L’arrière a connu une progression constante dans ses statistiques, jusqu’à devenir All-Star pour la première fois en février dernier. Un statut totalement mérité au vu de ses 26.1 points, 6.6 passes, et 4.2 rebonds. Et puis, il s’applique de plus en plus pour combler ses lacunes défensives.

Publicité

Le problème, c’est que pour l’instant, sa progression et ses statistiques ne se traduisent pas par des victoires pour son équipe. Pas forcément responsable de l’instabilité ambiante à Phoenix, Booker subit quand même les conséquences de la médiocrité de ses dirigeants, en affichant un bilan risible sur le début de sa carrière.

Lire aussi | Le défenseur le plus coriace de la ligue selon Devin Booker

En effet, en 5 saisons NBA, DBook affiche un triste de record de 91 victoires pour 233 défaites ! Soit un taux de succès de 28%… Forcément, l’arrière n’a jamais connu le goût des playoffs, et malgré du mieux cette saison et une présence à Orlando pour la reprise, les Suns sont toujours 6 victoires derrière les Grizzlies.

Publicité

À sa décharge, Devin Booker n’a quasiment jamais été bien entouré, la faute à des dirigeants qui ne savent pas forcément drafter. En 2017 par exemple, Josh Jackson a été drafté avec le 4ème choix, alors que des joueurs comme Donovan Mitchell, D’Aaron Fox ou Bam Adebayo étaient encore disponibles… De même en 2018 avec la sélection de Deandre Ayton plutôt que Luka Doncic.

En fait, la situation de Devin Booker à Phoenix est semblable à celle de DeMarcus Cousins aux Kings. Un joueur bien trop fort coincé dans la médiocrité, ce qui pourrait rapidement lui faire dépasser son seuil de tolérance à la frustration. Et quand on sait que ses deux meilleurs amis Karl-Anthony Towns et D’Angelo Russell évoluent à Minnesota, cela pourrait lui donner quelques idées.

Publicité

Si les dirigeants ne trouvent pas le moyen de rendre Phoenix attractif, Devin Booker pourrait vite avoir envie de faire ses valises et de rejoindre ses amis dans le froid du Minnesota…

Publicité

Dernières actualités