NBA – « LeBron qui rejoint le Heat, c’est très différent de KD qui rejoint Golden State »

0

Les années 2010′ ont été marquées par 2 décisions plus que controversées : les départs de LeBron James et Kevin Durant pour Miami et Golden State. Si certains ont qualifié ces signatures d’opportunisme poussé à son paroxysme, pour d’anciens joueurs, les deux moves n’ont rien à voir. C’est par exemple le cas de Tracy McGrady.

Publicité

À l’été 2010, LeBron James a réalisé ce qui était à l’époque le choix le plus controversé de l’histoire ou presque : rejoindre Dwyane Wade et Chris Bosh à Miami lors de la free agency pour monter une véritable superteam. Plus que le fond, c’est surtout la forme qui a dérangé, avec la fameuse émission « The Decision ».

Détestez par la majorité de la ligue après cette signature inattendue, le King a tout de même rentabilisé son départ en remportant 2 titres en Floride. Et puis, il est vite revenu chez les Cavaliers après un exil de 4 ans, à qui il a même offert une bague attendue depuis plus de 50 ans…

Aujourd’hui, plus personne ne se souvient de la cohue créée par « The Decision », et c’est principalement grâce à Kevin Durant. En effet, en 2016, lorsque KD décide de signer chez des Warriors qui venaient de réaliser la plus belle saison régulière de l’histoire, il a cristalliser une haine rarement vue dans l’histoire.

Interrogé à l’époque sur ESPN, Tracy McGrady a exprimé une opinion des plus justes et des plus réfléchies. Pour lui c’est simple, les choix de LeBron James et Kevin Durant n’ont absolument rien à voir, pour la simple et bonne raison que Miami et Golden State n’étaient pas du tout dans la même situation.

Lire aussi | « Kevin Durant est le meilleur joueur du monde »

À mon prime, je n’aurais absolument jamais fait ça. Je n’aurais jamais rejoint une équipe qui aurait pu réaliser le back-to-back sans moi. Dans ces cas là tu es juste un bonus. Qu’est ce que tu peux vraiment apporter à une équipe qui a déjà remporté un titre ? KD est assez talentueux pour porter sa propre équipe jusqu’à la victoire finale.

Publicité

Il aurait pu rejoindre Chris Paul à Los Angels, Carmelo Anthony chez les Knicks… Il aurait du rejoindre une équipe qui n’a jamais gagné le titre. Cela aurait été bien plus gratifiant pour son talent. Les gens vont dire que c’est similaire à ce qu’à fait LeBron, mais ça n’a rien à voir. Miami ne gagnait pas sans lui. Ils ont tous uni leur talent pour gagner ensemble..

Forcément, à l’époque, cette décision était assez incompréhensible. Mais avec le recul, il ne fait aucun doute que la décision de KD était la bonne sur un plan personnel. Dans la Baie, l’ailier a remporté 2 bagues et 2 titres de MVP des Finales, chose qu’il n’aurait peut-être pas connu à Oklahoma City.

À Brooklyn, Kevin Durant aura la possibilité de prouver à tout le monde qu’il peut gagner en portant sa propre équipe. La condition pour cela, c’est de convaincre Kyrie Irving de joueur la saison prochaine… Et pour l’instant, c’est mal parti.

Au final, les motivations derrière les choix de KD et du King sont les mêmes : une envie folle de gagner un titre. Difficile de leur en vouloir.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.