NBA – D’énormes changements en vue chez les Rockets ?

0

Et si l’ère de l’ultra small-ball ne durait qu’une demi-saison à Houston ? Selon certaines rumeurs, les dirigeants des Rockets auraient une idée folle derrière la tête après cette fin de saison : repartir à 0. L’avenir semble flou dans le Texas…

Publicité

À défaut de collectionner les trophées Larry O’Brien, les Rockets peuvent au moins se satisfaire du titre de franchise qui effectue le plus de transferts chaque saison. En effet, sous l’impulsion du GM Daryl Morey, Houston est en perpétuelle recherche de talent, ce qui se traduit forcément par du mouvement.

C’est par exemple sur un trade que s’est construit le succès des Rockets, avec la venue de James Harden contre Kevin Martin et Jeremy Lamb en 2012. Et c’est encore sur un trade que Houston est devenu un vrai prétendant au titre avec l’échange pour Chris Paul en 2017.

Dans cette dynamique d’évolution constante, Daryl Morey n’a d’ailleurs pas hésité à se séparer d’un CP3 vieillissant l’été dernier, pour faire venir Russell Westbrook dans le Texas. Un changement d’identité confirmé quelques mois plus tard par le surprenant départ de Clint Capela à Atlanta lors de la trade deadline.

Et d’après certaines rumeurs, d’autres grands bouleversements sont à prévoir à « H-Town » dans les mois à venir. Selon Zach Buckley de Bleacher Report, une nouvelle défaite en playoffs pourrait être la goutte d’eau qui fait déborder le vase.

Les dirigeants des Rockets savent qu’ils se battent face à un chrono qui défile à toute vitesse. L’échange entre Chris Paul et Russell Westbrook de l’été dernier découlait de la volonté de James Harden de remporter le titre immédiatement.

Lire aussi | Les 3 raisons pour lesquelles Houston envisagerait de trader James Harden

L’évacuation de Capela pour se lancer dans le small ball découlait la volonté de gagner dès cette saison de Westbrook et D’Antoni. À l’heure actuelle, il ne reste plus rien à Houston pour tenter d’autres gros paris. Il semblerait que ce soit maintenant ou jamais pour cette version des Rockets.

Publicité

Et quand on considère que cette équipe n’a que le 9ème plus haut pourcentage de victoires, on penche plus vers le « jamais ». Si les Rockets se font une nouvelle fois sortir des playoffs, et encore plus si c’est tôt, une immense liquidation des fondations de cette franchise pourrait suivre rapidement.

Si Buckley ne précise pas quels changements pourraient avoir lieu dans le Texas, on peut supposer que toutes les personnes ne répondant pas au nom de James Harden seraient sur la sellette. Et selon ses performances en playoffs, même le Barbu pourrait être en danger…

Malgré tous les mouvements, tous les échanges, tous les efforts finalement, Houston n’a eu presque aucun retour sur investissement. Comme le disait Albert Einstein : « La folie, c’est se comporter de la même manière et s’attendre à un résultat différent »… Alors attention à ne pas tomber dans la folie.

La fin de saison à Houston va être particulièrement intéressante. Non seulement parce que le très small-ball a été créé pour les grandes joutes de playoffs, mais aussi parce que c’est peut-être la dernière fois que ces Rockets seront aussi forts…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.