NBA/HS – « Baby Escalade », le meneur lycéen de 135 kg qui affole la toile !

Ty’Rion « Baby Escalade » Denson, le meneur lycéen de 135 kg qui affole la toile !
Twitter / CityLeagueHoopsTV (DR)

À seulement 16 ans, Ty’Rion Denson culmine à 2 mètres et affiche déjà 136 kilos sur la balance. Un physique hors norme qui ne l’empêche pas d’enchainer les cassages de cheville et de cumuler les mixtapes, à l’image de Troy « Escalade » Jackson en son temps.

Publicité

Les amateurs de basket high school ne sont pas étrangers au nom de Jahzarre Jackson, le pivot colossal de 15 ans qui entraine l’admiration de LeBron James. Véritable sensation de la toile, ce dernier travaille depuis quelques semaines son handle, de sorte à étoffer sa panoplie et à pourquoi pas envisager un passage en tant que meneur de jeu.

Et si cette pensée a pu faire éclater de rire beaucoup de monde, on trouve en réalité sur le circuit lycéen un autre prototype physique tout aussi dément, qui s’est déjà fait expert dans le dribble. À 16 ans, du haut de son double mètre et de ses 136 kilos, Ty’Rion Denson se fait plus remarquer pour ses crossovers assassins que pour son jeu sous les panneaux.

Publicité

Le big man de la Mainland High School, en Floride, sait bien évidemment enfoncer n’importe quel joueur adverse avec son gabarit dévastateur. Il ne s’est pourtant pas contenter de cette domination physique dans sa jeunesse. Enfant de la génération YouTube, il binge-watch les highlights d’Allen Iverson et Kyrie Irving, et tente progressivement de les imiter en match.

Publicité

Une recette payante pour gagner en popularité sur les réseaux, mais pas forcément pour plaire à ses anciens coachs. Appelé par ces derniers à rester dans la peinture et à ne pas prendre de dribbles, Denson persiste dans sa volonté d’être plus qu’une force de la nature. Forcément, il agace ses entraineurs, mais accepte volontiers leurs critiques, comme il le révèle à l’Ormond Beach Observer.

Lire aussi | Evan Mobley, le prospect de 19 ans comparé à Giannis Antetokounmpo et Kevin Durant

Je voyais ça comme une motivation supplémentaire.

Le gamin continue donc d’enchainer les isolations et les size-ups, et parvient régulièrement à enrhumer des adversaires directs censés être bien plus vifs et agiles que lui. Son surnom est alors tout trouvé : « Baby Escalade », en référence à la légende disparue du streetball Troy « Escalade » Jackson, qui enflammait les terrains urbains avec ses handles fous malgré ses 220 kilos.

Publicité

Avant l’entame de la saison 2019-20, Denson décide qu’il est temps pour lui de changer d’air. Il rejoint alors le programme de Mainland, dont le coach, Joe Giddens, l’avait remarqué grâce à ses mixtapes sur le web.

J’étais impressionné. Qu’un gars de ce gabarit puisse bouger comme cela et possède un tel jeu de jambes, c’est spécial. Je trouvais qu’il avait beaucoup d’atouts et qu’il pouvait devenir une belle pièce de notre programme.

Publicité

Malgré une demi-saison manquée à cause des règles de transfert qui régissent le circuit high school, Ty’Rion Denson a prouvé qu’il pouvait répéter ses exploits face à une concurrence plus relevée. Reste à savoir si ceux-ci lui permettront de rejoindre la NCAA, voire plus.

Le paysage lycéen américain nous réserve toujours d’immenses surprises, et Ty’Rion Denson entre certainement dans cette catégorie.

Buzz High School NBA 24/24

Les dernières actualités