Publicité

NBA – Mis dans une situation périlleuse, un 2ème joueur s’exclut de la reprise !

Trevor Ariza, Damian Lillard
(DR)

Alors que l’étau se resserre pour annoncer sa non-participation aux playoffs, un 2ème joueur NBA a fait savoir qu’il ne serait pas du voyage à Orlando suite à une situation personnelle pas évidente à gérer. Coup dur pour les Blazers…

Publicité

Si l’écrasante majorité des joueurs devrait bel et bien répondre présente dans quelques semaines pour le retour de la NBA après plus de 4 mois de break, certains commencent à annoncer leur refus de jouer – pour des raisons variées.

Ce lundi, on apprenait d’abord que c’est Davis Bertans qui ne serait pas du voyage, soucieux de se préserver avant un été déterminant pour lui. A l’Ouest, c’est un autre nom qui vient de l’imiter : Trevor Ariza. Le vétéran des Blazers a lui une raison bien personnelle, comme expliqué par Adrian Wojnarowski :

Publicité

L’ailier des Portland Trail Blazers Trevor Ariza ne prendra pas part à la reprise de la saison, s’engageant plutôt sur une fenêtre d’un mois de garde de son fils, des sources informent ESPN.

Lire aussi | L’avis cash d’Evan Fournier sur la reprise de la saison

Ariza est impliqué dans un dossier de garde de son fils de 12 ans, et le choix de la mère d’octroyer le mois de garde ordonné par le tribunal durant le confinement des équipes à Orlando a poussé Ariza à choisir ces responsabilités parentales plutôt que la reprise de la saison.

En d’autres, termes, l’ex-femme de l’ailier a volontairement mis le joueur des Blazers dans une situation délicate, le forçant à choisir entre la reprise de la NBA et un mois aux côtés de son fils. Et c’est donc son rejeton qu’Ariza a choisi, même s’il manquera évidemment à des Blazers qui ont faim de playoffs.

Publicité




Rappelons par ailleurs que la NBA a réitéré qu’elle ne sanctionnera pas les joueurs qui ne terminent pas la saison. Leur seule contrepartie sera, évidemment, de ne pas être payés.

Depuis son arrivé chez les Blazers, Ariza affichait 11 points, 4.8 rebonds et 2 passes décisives en 33 minutes, une belle production qui va être difficile à remplacer.

Publicité

La famille plutôt que le basket : impossible d’en vouloir à Trevor Ariza, qu’on ne verra donc pas fouler les parquets d’Orlando.

NBA 24/24 Portland Trail Blazers

Feed NBA 24/24