NBA – LaVar Ball sort du silence, détruit les Knicks, et tente d’y placer ses trois fils

(DR)

Après une entrée tonitruante dans le microcosme NBA, LaVar Ball s’est quelque peu calmé. Lonzo est le meneur titulaire de l’équipe la plus prometteuse de la ligue, et LaMelo est un potentiel premier choix de draft, alors le patriarche peut sourire. Mais parce que le naturel revient toujours, LaVar nous a gratifié d’une nouvelle sortie d’anthologie. Pauvres Knicks…

Publicité

LaVar Ball est un personnage unique et connu de tous dans le monde NBA. Il est un père aussi célèbre et aussi médiatisé que ses fils, sans avoir pourtant joué la moindre minute dans la grande ligue. Si LaVar est si omniprésent dans les médias, c’est en raison de sa gouaille légendaire.

Avant même l’arrivée de son premier fils en NBA, ce père de famille sûr de lui clamait haut et fort que ses 3 garçons finiraient dans la ligue. Force est de constater qu’il est pour l’instant sur la bonne voie. Beaucoup le détestent, mais sa détermination est remarquable.

Publicité

Aujourd’hui, Lonzo est le meneur titulaire des Pelicans, l’équipe la plus prometteuse de la ligue, et son association avec Zion Williamson fait des merveilles. LiAngelo n’est pas forcément au niveau, mais une carrière en G League n’est pas inenvisageable. Enfin LaMelo, le petit dernier, pourrait bien être le premier nom appelé lors de la prochaine draft…

Alors forcément, comme avant chaque grande échéance qui attend ses fils, LaVar sort doucement du bois. Invité sur le média « Whistle Sports », le leader de la famille Ball a sorti une interview dont lui seul a le secret. Les Knicks ont pris tarif, mais en même temps, il souhaite y voir ses 3 garçons. Il n’y a pas à dire, c’est un génie de la communication.

Publicité

Lire aussi | LaMelo répond aux propos polémiques de son père sur les Warriors

Avoir LaMelo serait idéal pour les Knicks. Pour l’instant ils n’ont rien dans cette équipe ! La dernière fois qu’ils ont gagné un titre c’était dans les années 70’… Ils doivent absolument prendre un virage à 180° dans cette franchise. La seule personne avec qui je veux voir LaMelo jouer chez les Knicks c’est LiAngelo. Ils ne le savent pas, mais s’ils signent Melo, ils prennent Gelo.

Publicité

Gelo va être capable de tirer comme personne. Et puis il n’y aura jamais une aussi belle alchimie avec un autre joueur. Surtout, si ils ont les deux plus jeunes, ils auront l’occasion de faire signer Lonzo ! Les Knicks n’ont pas besoin d’un joueur pour changer cette franchise, ils ont besoin d’une nouvelle culture, et pour ça, il faut mes 3 fils !

L’idée est excitante, et pour LaVar, même si la sauce ne prend pas sportivement, les Knicks seraient gagnants en tentant une telle manoeuvre. Économiquement parlant, avoir 3 frères à la tête d’une franchise serait un sacré argument de vente. Les chaines de télé s’arracheraient les Knicks.

Publicité

Mes 3 fils dans la même équipe en NBA ?! Dites moi qui ne sera pas intéressé à l’idée de regarder ça ? La dernière fois que mes 3 fils ont joué ensemble, ils étaient encore des bébés, et ils ont marché sur le championnat High School.

Les Knicks ne peuvent pas tomber plus bas… Alors tenter un pari comme celui ci ne couterait pas grand chose. On payerait cher pour voir ça !

Déclarations NBA 24/24 New York Knicks

Les dernières actualités