NBA – Le comportement étrange de Derrick Rose à la free agency 2010

Derrick Rose explique comment marquer et célébrer un game-winner
Twitter : Sports Nation (DR)

Drafté en 2008 par les Bulls, Derrick Rose s’est rapidement imposé comme un pilier dans sa franchise. Pourtant en 2010, son comportement était plus qu’étrange pendant la free agency, ce qui a possiblement refroidi l’arrivée de grands noms.

Publicité

Pour son arrivée en 2008 dans la ligue, Derrick Rose n’a pas tardé à rappeler pourquoi il a été choisi en première position à sa draft. Avec 16.8 points et 6.3 passes de moyenne pour sa saison rookie, le meneur s’est rapidement imposé comme le chef dans l’Illinois. Un poste à responsabilités, notamment lors de la free agency.

Car aussi talentueux qu’il soit, et même avec Joakim Noah, Rose était trop juste pour porter les siens vers la victoire. Du renfort n’était donc pas de trop à Chicago.

Publicité

En 2010, l’opportunité était parfaite. LeBron James, avec Dwyane Wade, étaient à la recherche d’une franchise afin de s’associer. Même s’ils ont terminé au Heat, d’autres destinations ont été envisagées. Les Knicks ont eu le droit à un meeting, et les Bulls ont tenté leur chance.

Flash a confirmé que Chicago était une destination plausible. Mais au final, la présence de Derrick Rose, un autre joueur dit « dominant », a dérangé. Il faut dire aussi que l’intéressé n’a pas tout fait pour les convaincre de le rejoindre aux Bulls.

Publicité

En effet, et même s’il était jeune, Rose avait une chance de s’associer avec des cadors dans la ligue. Une belle opportunité qu’il a manquée. Alors que Wade, Bosh et LeBron ont pensé à venir aux Bulls, le plus jeune MVP de l’histoire a eu un comportement assez étrange d’après Brian Windhorst d’ESPN.

Lire aussi | Quand un Derrick Rose en larmes apprenait son transfert des Bulls

Après deux jours avec des rendez-vous, les Bulls pensaient avoir une chance avec Bosh et Wade. Ils n’étaient pas sûrs à propos de LeBron… Mais peu importe, les Bulls ont cherché un moyen d’accueillir les trois.

Ils ont essayé de bouger Luol Deng aux Clippers, mais ils ont refusé. Ils ont parlé avec Toronto pour un sign-and-trade au sujet de Bosh pour faire de la place et signer Wade et James.

Publicité

Dans tout ça, le seul joueur de Chicago qui tenté de convaincre ces stars de venir, c’est Joakim Noah. LeBron lui a d’ailleurs mis un sacré vent dans le lot. Mais alors Rose dans tout ça ? Eh bien il s’est fait tout discret :

Rose n’était pas très impliqué dans le processus de recrutement. Joakim Noah était la voix principale. Mais le problème, c’est qu’il n’était pas le franchise player. Rose a même refusé d’être présent au rendez-vous final, il a préféré enregistrer une vidéo.

Publicité

Quand on sait que tous les détails comptent dans ce genre de rendez-vous, l’absence de D-Rose a sans doute été remarquée. Mais alors pourquoi un tel comportement ? Difficile de le savoir. Peut-être que le meneur n’avait pas envie de voir des stars le rejoindre et ainsi demander souvent le ballon. Les hypothèses sont nombreuses.

Avec un Derrick Rose plus impliqué, il est clair que les Bulls auraient eu une meilleure chance de signer LeBron James et Dwyane Wade. Un autre regret pour le meneur actuel des Pistons…

Publicité

Dernières actualités