NBA – Joel Embiid met un gros coup de pression avant la reprise

Les Sixers avec Joel Embiid, Ben Simmons, Tobias Harrish, Al Horford et Josh Richardson
USA Today (DR)

Après une première partie de saison ratée, les Sixers entendent bien changer le cours des choses à Orlando. Motivé, Joel Embiid avait un message très clair à faire passer à ses coéquipiers et à son coach avant la reprise.

Publicité

Cités parmi les cadors de la conférence Est cette saison, les Sixers ont largement déçu pour cette première partie. A 14 matchs des Bucks, leaders, les hommes de Brett Brown pointent à la sixième place avec un bilan assez faiblard de 39 victoires et 26 défaites. Rien d’alarmant, mais on attendait beaucoup mieux.

De nombreux doutes existent encore en Pennsylvanie, notamment afin de savoir si Tobias Harris peut justifier son contrat max, ou bien si Joel Embiid et Ben Simmons peuvent vraiment cohabiter.

Publicité

Dans sa récente interview avec ESPN, Embiid a tenu à mettre les choses au clair :

Nous allons avoir besoin de Ben. C’est un sport d’équipe. Je vais faire de mon mieux afin de l’aider et lui créer de l’espace. Nous devons tous faire la même chose afin d’aider les autres. Au bout du compte, il s’agit de gagner le championnat, et je pense qu’il a le bon état d’esprit, c’est ce qu’il veut faire.

Je sais une chose à propos de lui, il veut gagner.

Publicité

Mais même si le Camerounais souhaite mettre son partenaire dans les meilleures conditions, il n’en oublie pas pour autant son jeu. Embiid veut aider ses coéquipiers, mais il tient surtout à être la plaque tournante de l’équipe. On espère que son coach a le message :

Je sais de quoi je suis capable, et je sais ce que pensent mes coéquipiers de moi. Je sais que je peux porter cette équipe, c’est à moi de prendre les choses en main, c’est tout. Si je sens que je n’ai pas assez le ballon, j’irai simplement leur parler et leur dire quoi faire.

Lire aussi | L’enflammade de Ben Simmons pour le nouvel arrivant aux Sixers

Au final, je ne devrais pas être en position de me plaindre au sujet d’avoir le ballon, parce que c’est qui je suis. Je crois être capable de porter cette équipe, et je veux pouvoir le faire. Mais je dois évidemment être dans une position où je me sens à l’aise, et mes coéquipiers peuvent m’y aider.

Publicité

Enfin, le pivot est revenu sur son association avec Al Horford. On ne peut pas dire que ce fut une franchise réussite jusqu’ici, mais Joel y croit, à condition que son coach prenne les bons joueurs pour les entourer :

Je ne vois aucun problème. Je pense que chacun doit s’adapter et jouer son propre rôle. Je veux dire, l’association avec Al Horford semble avoir fonctionné.

Publicité

Mais elle pourrait être meilleure. Chacun a son rôle, et avec ce type d’association, il faut mettre des tireurs autour. On doit avoir des gars qui veulent prendre le tir, particulièrement quand on a des mecs comme moi et AL dans la raquette. Je peux jouer poste haut, lui aussi, il faut simplement des gars qui veulent shooter. C’est ce qui doit arriver, mais je ne pense que ce soit un problème.

A quelques semaines de la reprise, Joel Embiid met un bon coup de pression à tout le monde. Ses Sixers doivent être au rendez-vous, et la victoire passera avant tout par lui.

Les dernières actualités