NBA – Magic Johnson donne son MVP 2020… et se fait pourrir

Magic Johnson a été sans pitié avec les Sixers après leur élimination
(DR)

Toujours très attentif à l’actualité NBA et très bavard sur son compte Twitter, Magic Johnson a donné ses pronostics concernant les trophées individuels de fin de saison. Et il s’est vu accusé d’être un peu trop partial.

Publicité

Il y a quelques jours, Shams Charania révélait que les 8 derniers matchs que disputeront les 22 équipes présentes en Floride n’entreront pas en compte dans les votes pour les awards de la saison. Cette mesure inédite, prise un peu à la surprise générale, peut cependant s’expliquer.

La ligue a en effet détaillé dans son message adressé aux franchises qu’elle souhaitait mettre tous les joueurs, y compris ceux des 8 équipes ne disputant pas la fin de saison, sur un pied d’égalité. Cela implique donc de se baser sur un même nombre de matchs disputés.

Publicité

Dès lors, pas besoin d’attendre la reprise de la compétition pour rendre son opinion finale sur les joueurs qui mériteraient d’être récompensés. C’est ce qu’a bien compris Magic Johnson, qui a donc donné son avis sur chacun des prix qui seront décernés. La légende des Lakers a logiquement débuté en élisant son MVP, et s’est déjà attiré les foudres de Twitter.

Publicité

LeBron James est à coup sûr le MVP cette saison. Il tourne presque en triple-double de moyenne avec 25 points, 10 passes, et environ 8 rebonds par match. Sa défense a été incroyable et il n’y a pas meilleur leader que lui dans le monde du sport !

Lire aussi | MVP, ROTY, DPOY : Kendrick Perkins donne lui-aussi tous ses pronos !

Préférant le King à Giannis Antetokounmpo, Magic a forcément été accusé de favoritisme vis-à-vis de la star de sa franchise de cœur par certains internautes. Ces critiques n’ont fait que s’accentuer lorsqu’il a listé ses favoris pour les autres distinctions.

Publicité

Ja Morant des Grizzlies sera Rookie de l’Année… Il n’y a même pas débat. Le Défenseur de l’Année est Anthony Davis. Le Coach de l’Année est celui des Grizzlies, Taylor Jenkins, et Brandon Ingram des Pelicans est le Most Improved Player.

Anthony Davis est donc choisi comme Defensive Player of the Year, pendant que l’ancien espoir de Los Angeles Brandon Ingram se voit salué pour sa progression. Même si ces deux nominations peuvent également se défendre, il n’en fallait pas plus pour que Johnson soit accusé de favoritisme.

Publicité

Et allez, encore un pote de LeBron qui essaye désespérément de faire croire qu’il est MVP. Giannis sera loin devant dans les votes.

Je suis surpris que vous n’ayez pas donné tous les awards à des Lakers lol… C’est aussi fou de voir que le MVP a le DPOY dans son équipe… Les Lakers doivent avoir le meilleur bilan de la ligue et de loin.

Avec son passif de joueur légendaire et exécutif des Lakers, Magic Johnson n’a pas pu échapper aux critiques en nommant deux Angelinos parmi les lauréats des awards de la saison.

Publicité

Dernières actualités