NBA – MVP, ROTY, DPOY, etc : Kendrick Perkins donne tous ses pronos !

kendrick perkins pas d'accord avec la NBA
ESPN (DR)

Devenu consultant après sa carrière de joueur, Kendrick Perkins aime créer la polémique sur les réseaux sociaux. Alors s’est-il fait plaisir au moment de donner ses pronostics pour les trophées individuels ?

Publicité

Anciennement sur les parquets NBA, Kendrick Perkins a choisi la voix de consultant depuis quelques années maintenant. Un moyen pour lui de continuer à donner son avis sur la ligue actuelle, mais également de tacler quelques joueurs. Le dernier en date n’est autre que Joel Embiid.

Ce dimanche, le Perk’ a encore décidé de faire parler de lui. Pas de phrase polémique au programme, mais simplement ses choix sur les différents trophées individuels donnés à l’issue de la saison NBA. Le MVP, le DPOY, etc : voilà pour qui il a décidé de voter.

Publicité

Lire aussi | Kendrick Perkins donne les 10 meilleurs joueurs actuels de la ligue

Entre Giannis Antetokounmpo et LeBron James, Perkins vote donc pour le King. Un choix intéressant, dans la lignée de ses prises de position pro-LeBron récentes, mais qui ne ravira pas tout le monde. En revanche, son vote pour Ja Morant concernant le rookie de l’année devrait faire l’unanimité. Si l’on met de côté Zion Williamson, qui a probablement joué trop peu de matchs, la compétition semble nulle.

Publicité

Pour le meilleur sixième homme, Perkins vote Dennis Schroder. Attention néanmoins, Lou Williams et Montrezl Harrell ne sont pas loin. Même idée pour le défenseur de l’année : Anthony Davis est le favori de l’ancien pivot, mais pensons à Giannis qui aura une grosse carte à jouer.

Quant à la plus grosse progression, Bam Adebayo est un bon choix. Mais Brandon Ingram, ou même Jayson Tatum auront leur mot à dire. Pour finir, le coach de l’année revient à Nick Nurse selon le Perk’. Là, on ne peut pas nier la grosse saison du coach des Raptors, même si Brad Stevens sera forcément en embuscade.

Publicité

Bien sûr, chaque sélection est subjective et il y aura toujours des débats. Toutefois, Kendrick Perkins semble avoir été raisonnable dans ses choix. A voir dans quelques mois pour savoir s’il a visé juste.

Publicité

Dernières actualités