NBA – « Les Lakers n’ont aucune solution contre Lillard et McCollum »

Damian Lillard et LeBron James à l’issue du match NBA opposant les Portland Trail Blazers aux Los Angeles Lakers
(crédit : Andrew D. Bernstein)

Tandis que les Lakers devront attendre encore quelques semaines pour découvrir leur premier adversaire en playoffs, les Blazers sont bien placés pour les affronter. Pour un ancien coéquipier de LeBron James, il vaut mieux les éviter.

Publicité

Premiers de la conférence Ouest cette saison, les Lakers possèdent 5.5 matchs d’avance sur les Clippers, deuxièmes. Sachant qu’il n’y aura que 8 rencontres à disputer dans cette reprise, les hommes de Frank Vogel devraient conserver cette prestigieuse place.

Pour les playoffs, leur premier adversaire devrait donc être le huitième de la conférence Ouest. Aujourd’hui, il s’agit des Grizzlies qui viennent de subir un premier coup dur. Une aubaine pour les Angelinos.

Publicité

Mais rien n’est figé. Les copains de Ja Morant n’ont que 3.5 matchs d’avance sur la concurrence, dont les Blazers. Avec Damian Lillard, ou encore CJ McCollum, Portland pourrait bien être un sérieux adversaire à éviter. Channing Frye, ancien coéquipier de LeBron James, est de cet avis. Dans le podcast NBA Hang Time, il estime que les Angelinos n’ont aucune solution pour défendre ce backourt.

Lire aussi | Qui sera la 3ème option des Lakers ? Frank Vogel répond

La perte de Rondo va être majeure pour les Lakers, car je l’ai vu, mais « Playoffs Rondo » est une bête différente. Je me fous de savoir si les gens sont d’accord ou non. Je vous le dis : Playoffs Rondo aurait été un problème pour Damian Lillard et CJ McCollum.

Publicité

Mais il n’est pas là, et le premier tour des Lakers sera physique. LeBron James et Anthony Davis seront les meilleurs joueurs sur le parquet, oui. Mais de l’autre côté, les Lakers n’ont aucune solution contre Lillard et McCollum. Je prends ma chance.

De ce point de vue, la perte de Rondo est plutôt mauvaise. Alex Caruso sera sans doute sollicité, mais il faudra être capable de stopper Dame, ainsi que McCollum. C’est plus facile à dire qu’à faire, surtout quand l’un des deux prend chaud. De plus, les paroles de Frye trouvent écho, et au sein même du vestiaire des Lakers.

Publicité

Avec Channing Frye, beaucoup de personnes conseillent aux Lakers d’éviter les Blazers. Réponse dans quelques semaines.

Publicité

Dernières actualités