NBA – Chahuté au rebond, Rudy Gobert se venge et lâche un gros poster !

NBA - Chahuté au rebond, Rudy Gobert se venge et lâche un gros poster !
Twitter – @NBATV

En très grande forme lors du dernier match du Jazz, Rudy Gobert s’est de nouveau distingué face aux Nets avec une belle copie statistique, mais aussi un violent poster sur Jarrett Allen après une grosse lutte au rebond !

Publicité

On le savait, Rudy Gobert était on ne peut plus impatient de fouler les parquets de Disney World. Après plusieurs mois passés au cœur d’un déferlement médiatique suite à son test positif au coronavirus, le pivot français avait logiquement hâte que l’on parle de lui pour ses performances sur le terrain. Et depuis maintenant deux matchs, il obtient gain de cause.

Samedi, face au Heat, il avait ainsi déjà fait étalage de sa forme étincelante sur ses 24 minutes de jeu. Bilan : 21 points, 8 rebonds, 2 contres, et un excellent 8/9 au tir dans la courte victoire des siens (101-99). La nuit dernière, il disputait contre les Nets son dernier scrimmage avant la reprise officielle de la saison, et s’est montré tout autant à son avantage.

Publicité

Sur un temps de jeu un peu moindre (22 minutes), Gobzilla a ainsi compilé 20 points, 7 rebonds, 1 passe, 1 contre, tout ceci avec une adresse encore excellente (6/8 au tir, 8/10 aux lancers). Une action de cette rencontre résume parfaitement sa volonté de tout casser sur cette fin de saison, et elle implique le pauvre Jarrett Allen.

Lire aussi | Le nouveau contre dantesque de Bol Bol

Publicité

Alors que le Jazz mène déjà de 11 points dans le second quart-temps, Rudy refuse de laisser filer un rebond offensif sur un lancer franc raté de Royce O’Neal. Il remporte donc sa rude bataille avec le jeune pivot de Brooklyn, et lui offre son premier « Kodak Moment » dans la bulle !

On espère pour lui qu’il parviendra à conserver un tel rythme pour le premier des huit matchs qui l’attendent sur la fin de saison. Celui-ci se tiendra dès ce jeudi, face à des Pelicans en quête d’un ticket pour les playoffs, et qui débarqueront donc avec le couteau entre les dents. L’occasion de retrouver un certain Zion Williamson, avec qui le précédent duel nous avait offert des étincelles.

Publicité

À seulement deux jours de la grande reprise, Rudy Gobert montre des signes extrêmement positifs quant à sa forme, et en profite même pour lâcher des gros posters par-ci par-là.

Publicité

Dernières actualités