NBA – Luka Doncic avantagé par les arbitres ? Des images accablantes face aux Suns…

Luka Doncic se rate dans le clutch time
USA Today (DR)

Luka Doncic est l’un des jeunes joueurs les plus brillants de la ligue, et donc forcément l’un des plus adorés du public. À 21 ans, il dispose déjà du statut de superstar, et obtient donc les coups de sifflet qui vont avec. Mais hier, face aux Suns, les arbitres ont peut-être été un peu trop cléments avec le Slovène. À vous de vous faire votre opinion en images.

Publicité

Luka Doncic représente bien plus que le présent des Mavericks, il est également le futur de la NBA. Après l’inévitable départ à la retraite de LeBron James d’ici quelques saisons, la ligue aura besoin d’un nouveau visage fédérateur à promouvoir dans le monde, et le prodige slovène a toutes les qualités pour.

Car au delà d’un niveau de jeu exceptionnellement élevé pour un joueur de son âge (28.7 points, 9.4 rebonds, 8.7 passes de moyenne pour sa seconde saison dans la ligue seulement), Luka dispose aussi d’une incroyable cote de popularité, comme en atteste sa titularisation au All-Star Game cette année.

Publicité

Mais attention, l’amour peut vite se transformer en haine en NBA. Surtout quand les fans développent le sentiment qu’un joueur est aidé par la ligue et par les arbitres pour briller. La preuve, James Harden, un temps chouchou du public, est aujourd’hui l’un des plus critiqués à cause de sa capacité à attirer les coups de sifflet douteux.

Et Luka Doncic est en train de prendre la même voix. Avec 9.1 lancers francs tentés par match en moyenne, le prodige de Dallas est déjà l’un des joueurs qui se retrouve le plus sur la ligne. Et hier face aux Suns, il a explosé sa moyenne, grâce à des fautes imaginaires sifflées à son avantage. Les images sont parlantes.

Publicité

Voir aussi | Les images de la terrible blessure de Jonathan Isaac

Mikal Bridges est droit comme un piquet, avec les bras en l’air, il n’initie le contact à aucun moment, et pourtant, Luka Doncic s’est bien retrouvé sur la ligne des lancers francs après cette action. Ce qui a surtout dérangé sur les réseaux sociaux lors de cette rencontre, c’est l’inconstance des coups de sifflet pour les autres joueurs… Exemple criant avec Devin Booker.

Publicité

Un chiffre vient parfaitement illustrer la tendance dénoncée par les fans des Suns hier soir : Luka Doncic a tiré à lui seul 19 lancers (18/19, 94.7% de réussite), quand Phoenix dans son ensemble n’est allé que 23 fois sur la ligne…

Publicité

Évidemment, les superstars jouissent de certains privilèges, comme une certaine protection de la part des assesseurs du jeu. Mais cette protection a ses limites. Heureusement pour les Suns, les quelques décisions arbitrales douteuses n’ont pas eu de conséquence, puisque Phoenix s’est imposé 117-115.

Si ce genre d’action tend à se reproduire, certains fans pourraient l’avoir mauvaise à la longue. Attirer la faute est un talent qui peut agacer !

Publicité

Dernières actualités