NBA – Un détracteur refuse de s’excuser auprès de Carmelo… et fait marche arrière

Carmelo Anthony arbore le numéro 00 avec Portland
AT&T – Yahoo (DR)

De retour en grâce cette saison aux Blazers, Carmelo Anthony fait mentir les analystes qui le pensaient fini. Un analyste a notamment été prié de s’excuser… et s’est exécuté à l’évocation de ses critiques passées.

Publicité

Le job d’analyste NBA n’a rien de facile de nos jours, alors que chaque déclaration peut facilement être retrouvée par n’importe quel internaute sur la toile. Le poste nécessite cependant des prises de parti, et leurs occupants les plus célèbres sont généralement ceux qui prennent les positions les plus extrêmes.

C’est notamment le cas de Max Kellerman, dont le nom fait souvent l’actualité pour ses déclarations fortes et ses débats animés avec Stephen A. Smith dans First Take. Il y a deux ans, après l’élimination d’Oklahoma City par le Jazz en playoffs, il s’était par exemple montré très incisif au sujet de Carmelo Anthony, qui évoluait alors au Thunder.

Publicité

À la question portant sur l’état dans lequel se trouvait l’ailier, le journaliste avait débuté sa tirade avec un simple mais puissant : « Rincé ! » Un avis qui a bien mal vieilli, alors que Melo a retrouvé un rôle important du côté de Portland, et est l’une des raisons de la bonne forme de la franchise dans la bulle d’Orlando.

Ce dernier reçoit logiquement les félicitations de certains de ses prestigieux homologues, à l’image de Kyle Kuzma et Russell Westbrook. Dans la même veine, Kendrick Perkins est venu au soutien du vétéran de 36 ans sur Twitter, en rappelant justement à Kellerman sa fameuse déclaration incendiaire.

Publicité

Eh Max Kellerman, je pense qu’il est temps que tu présentes à Carmelo Anthony les excuses qu’il mérite ! Quand vas-tu apprendre.

Lire aussi | « Même LeBron ne peut pas cacher la vérité : les Lakers sont moyens »

Un timing parfait, puisque le principal concerné faisait bien partie du casting de First Take quelques heures plus tard. Et celui-ci a dans un premier temps refusé de faire machine arrière.


Publicité

Absolument pas. Je ne dois pas d’excuses à Carmelo Anthony et les gens doivent arrêter avec ces bêtises. Je dis la vérité comme je la perçois. Carmelo Anthony pensait qu’il était encore une superstar quand il ne l’était plus, son égo a pris des coups… Si vous aviez besoin d’un panier en isolation, est-ce qu’il pouvait vous offrir ça ? Oui, il pouvait. Donc je l’ai dit, c’est un joueur qui mérite 15 minutes en sortie de banc.

On a connu meilleure manière de faire amende honorable. Heureusement, Richard Jefferson, autre intervenant de l’émission, était là pour lui rappeler qu’il avait qualifié l’ancien des Knicks de « rincé », suite à quoi Kellerman s’est montré plus humble.

Publicité

Si j’ai effectivement dit un jour qu’il était « rincé », je présente mes excuses pour ça parce qu’il ne l’est pas.

Un nouveau détracteur contraint de revenir sur ses propos dans l’escarcelle de Carmelo Anthony, qui doit bien jubiler depuis la Floride.

Faisant d’abord preuve de fierté, Max Kellerman s’est vu obligé de se rendre à l’évidence et de présenter ses excuses à Carmelo Anthony. Connaissant l’analyste, attendez-vous cependant à le voir détruire le joueur de Portland dès son prochain faux pas.

Carmelo Anthony NBA 24/24 Portland Trail Blazers

Publicité

Dernières actualités