NBA – Shaq sort une opinion mystérieuse et polémique sur Team USA

Shaquille O'Neal Team USA
(DR)

Universellement, la Dream Team de 1992 est considérée comme la meilleure équipe jamais assemblée. Mais pas pour Shaquille O’Neal, qui s’est fendue d’une sortie assez mystérieuse sur le sujet.

Publicité

11 joueurs NBA, tous Hall of Famers désormais, et la star bouillante du circuit NCAA de l’époque : la Dream Team de 1992 est une équipe comme il n’en arrive qu’une fois par millénaire. D’ailleurs, sa domination a été des plus colossales.

Dès leur premier match lors du tournoi des Amériques, c’est un ahurissant carton qu’ont infligé les hommes de Chuck Daly à leurs adversaires, 136 à 57. La suite ne fut que démolition, avec aucun temps-mort pris sur l’ensemble des JO et des destructions en rafale. Les intéressés peuvent d’ailleurs consulter l’article consacrée à l’épopée de la Dream Team à Barcelone, rempli d’anecdotes croustillantes, en cliquant ici.

Publicité

Bientôt 3 décennies plus tard, Shaquile O’Neal a pourtant rouvert un débat qui ne l’avait jamais vraiment été : pour lui, cette équipe de 1992 n’est pas la meilleure Team USA de l’histoire. Vous avez bien lu. C’est en réponse à un post de Bleacher Report que le Big Cactus a lâché sa bombe :

Lire aussi | La très étonnante réaction du Shaq à son absence de la Dream Team de 1992

Ils ne sont quand même que la deuxième meilleure Dream Team. Ouais, j’ai bien dit ce que j’ai dit.

Une question se pose alors forcément : quelle équipe a-t-il en tête ? Qui, à ses yeux, pourrait venir concurrencer la Dream Team de 1992 ?

Publicité

La première théorie, c’est de penser à la Redeem Team de 2008. Dans le sillage de Kobe Bryant, LeBron James ou encore Carmelo Anthony, les Américains avaient amené un roster blindé de talent à Pékin pour laver l’affront d’Athènes, 4 ans plus tôt. D’ailleurs, cette escouade est celle qui est la plus souvent classée deuxième de l’histoire des Team USA, juste derrière celle de 1992.

L’autre possibilité, la plus probable quand on connait le bonhomme, c’est que Shaq parle de la Dream Team III, de 1996 (on passera vite sur celle de 1994, bien moins prestigieuse). Certes, cette année-là, le Diesel, Grant Hill and co avaient fait le show et dominé la concurrence de la tête et des épaules. Mais l’ambiance était nettement moins bonne, et la qualité globale du roster moins relevée. Un exemple ? C’est John Stoctkon qui a fini meilleur contreur de Team USA…

Publicité

Jamais le dernier pour une opinion fracassante, Shaquille O’Neal se méprend peut-être un peu sur ce coup. Car il faut bien l’admettre : la Dream Team de 1992 est indétrônable.

NBA 24/24 Shaquille O'Neal Team USA

Publicité

Dernières actualités