NBA – Comment Kobe a tout fait différemment le soir de sa Draft

Kobe Bryant lors de son arrivée à Los Angeles

Drafté en 1996 à même pas 18 ans, Kobe Bryant était déjà bien différent de ses homologues. Récit d’une soirée sacrément mouvementée pour celui qui était encore un adolescent…

Publicité

Sensation du circuit High School du côté de Lower Merion, Kobe Bryant a directement fait le grand saut en NBA, omettant la case NCAA. Pour un jeune Mamba débordant déjà d’ambition, seule la grande ligue avait de l’attrait, et se mesurer à Michael Jordan ne pouvait pas attendre davantage.

C’est ainsi que le 26 juin 1996, Kobe vit le grand soir. Sélectionné en 13ème position par les Hornets, il est immédiatement envoyé aux Lakers en échange de Vlade Divac, un deal monté à l’avance par les 2 franchises et dont il était au courant.

Publicité

Mais si la « Draft Night » est un moment d’euphorie pour 99% des joueurs, Bryant y a lui surtout vu une motivation supplémentaire. Pourquoi ? Il se souvenait au micro du podcast Knuckleheads :

Quand tu es drafté, tu es au téléphone avec le GM de l’équipe, donc j’étais en communication avec celui des Hornets. Il me dit : « Tu sais ce qu’il se passe ? », je lui dis « oui oui ». Et tu sais, tu es devant les médias et tout ça, et d’un coup il me dit : « Heureusement qu’on te transfère, car on n’aurait pas pu te faire jouer ! » J’étais genre : « Espèce de bâtard !!! » Ça m’a déjà fait monter dans les tours.

Lire aussi | Le génial repas entre MJ et Kobe qui a tourné à la compétition

Bean n’a jamais oublié ce désaveu un poil provocant du GM des Hornets, mais sa soirée studieuse ne s’est pas arrêtée là. C’est une tradition : en NBA, les rookies fraîchement draftés vont fêter ça en privé, généralement dans une immense soirée entouré de leurs amis et/ou de leur famille. Mais pas Kobe Bryant.

Publicité

Tim Grover, qui est devenu par la suite son coach personnel tout comme il fut celui de Michael Jordan, se souvient :

Kobe se fait drafter, et vous n’êtes pas sans savoir que quand vous êtes drafté, quelque soit le sport, il y a une énorme « Draft Party ». Kobe ? Pas de célébration, pas de fête. Il est directement allé au gymnase travailler.

Publicité

La Mamba Mentality, c’est à toute heure du jour et de la nuit, même quand on vient de se faire drafter en NBA à l’âge de 17 ans. Différent, c’est tout.

Charlotte Hornets Kobe Bryant Los Angeles Lakers NBA 24/24

Les dernières actualités