NBA – Déjà une mauvaise nouvelle pour la prochaine saison ?

giannis trois points
(DR)

La bulle NBA suit sans encombre son cours à Disney World, et se place pour l’heure comme une réussite. Le contexte sanitaire reste cependant dangereux aux États-Unis, et pourrait pousser la ligue à prendre une décision radicale pour la saison 2020-21.

Publicité

Après avoir été plongés dans un climat d’incertitude pendant de longues semaines, les fans NBA ont pu pousser un grand « ouf » de soulagement lorsque la ligue a décidé que sa fin de saison 2019-20 aurait bien lieu. Interrompue face à la crise mondiale du coronavirus, elle a finalement repris son cours dans une bulle sanitaire, à Disney World, le 30 juillet.

Le plan et les consignes mis en place par Adam Silver et ses adjoints laissaient plusieurs observateurs, et même joueurs dubitatifs, mais se révèlent pour l’heure parfaits. Aucun cas positif n’a été recensé ces dernières semaines sur place, et les recours employés pour parer à l’absence de public se veulent plutôt efficaces.

Publicité

Mais tandis qu’une solution a bien été trouvée pour cette fin d’exercice, le suivant fait encore l’objet de nombreuses discussions au sein du board de gouverneurs de la NBA. Le calendrier traditionnel se voit fortement bouleversé par cet été passé sur les parquets, et la date de début de la saison 2020-21 reste à déterminer.

En juin dernier, Shams Charania laissait entendre qu’une reprise au 1er décembre était envisagée par les décideurs. Marc Stein du New York Times rapportait de son côté une autre date dans le mois, bien plus symbolique. Mais finalement, selon Henry Abbott de True Hoops, on pourrait bien avoir à attendre jusqu’en… 2021.

Publicité




Lire aussi | ESPN dévoile son MVP de la bulle, Luka Doncic bafoué !

La dirigeante de la NBPA (le syndicat des joueurs, ndlr) Michele Roberts a rencontré plusieurs joueurs en groupes ce mercredi à Orlando. Tout le monde portait des masques. Les principales informations à retenir :

1) Elle s’attend à voir le contrat collectif revu
2) Elle est optimiste quant à la négociation d’un nouveau.
3) La prochaine saison devrait commencer à une date entre fin janvier et début mars (même si les dates plus tardives auraient un impact sur les Jeux olympiques).

Publicité

C’est la dernière information qui alerte la toile et la communauté NBA, qui craignent de voir leurs stars favorites éloignées des parquets entre octobre et mars. Cela pourrait cependant bien être le délai nécessaire pour faire les préparatifs de l’exercice à venir, qui devrait lui aussi demander des aménagements spécifiques pour se tenir.

Michele Roberts offrait déjà un témoignage en ce sens à ESPN en juillet. Pour la grande représentante des joueurs, la NBA devra faire preuve de la même capacité d’adaptation qu’elle a affichée ces derniers mois pour la saison 2020-21. De quoi laisser penser que la ligue devrait de nouveau se déroulerr dans une, voire plusieurs bulles.

Publicité

Si demain venait à ressembler à aujourd’hui, je ne sais pas comment on pourrait dire que cela pourrait se dérouler différemment. On se rend tous compte aujourd’hui – et ce n’est pas Michele qui parle, mais la ligue, le syndicats des joueurs et nos experts – que c’est la manière avec laquelle il faut procéder. Si demain venait à ressembler à aujourd’hui, alors ce serait la manière avec laquelle il faudra procéder.

Originellement prévu durant le mois de décembre, le coup d’envoi de la saison 2020-21 pourrait bien être repoussé jusqu’au mois de mars. Un coup dur certain pour les fans, qui devraient alors faire face à une nouvelle période sans matchs de plusieurs mois.

NBA 24/24

Toute l'actu NBA