NBA – La possible situation unique de Klay Thompson qui inquiète les Warriors

klay thompson blessure golden state warriors toronto raptors
Yong Teck Lim

Absent des terrains depuis désormais plus d’un an, Klay Thompson devra attendre la saison prochaine pour effectuer son grand retour. C’est justement le contexte qui nourrit les craintes de son coaching staff. On vous explique.

Publicité

L’adage populaire veut qu’un seul être vous manque, et tout est dépeuplé. Il ne précise pas l’ampleur des dégâts lorsqu’ils sont deux à manquer à l’appel. Pour avoir un ordre d’idée, il suffit de se pencher sur la saison 2019-20 des Warriors, qui les ont vus privés de leur base arrière si importante dans leur système de jeu.

Quand Stephen Curry n’a pu prendre part qu’à 5 matchs entre octobre et mars, date de la fin de saison des Dubs, Klay Thompson, lui, n’a tout simplement pas foulé une seule fois les parquets. La faute à une rupture du ligament croisé contractée lors des dernières Finales, qu’il s’affaire à soigner depuis juin dernier.

Publicité

La période traversée ces derniers mois n’a certainement pas aidé à cela, puisque le confinement a empêche le shooteur d’effectuer son travail de rééducation dans les installations de sa franchise. De quoi, déjà, générer des doutes chez Bob Myers sur l’état de santé de son joueur. Mais là n’est désormais plus le seul point d’inquiétude dans les rangs des Dubs.

Invité ce lundi de la radio SiriusXM, le coach assistant de Golden State Mike Brown s’est lui aussi fendu de propos teintés d’angoisse concernant Thompson. Ceux-ci ne concernent pas le processus de rétablissement de l’arrière, mais bien les récentes nouvelles au sujet de la tenue de l’exercice 2020-21.

Publicité

Plus tardive sera la reprise, plus on s’approchera d’une situation où un gars n’aura pas jouer pendant deux ans, ce qui serait sans précédent. Il y a un peu d’inquiétude à ce sujet, sur la durée de l’interruption, surtout pour lui.

Les derniers rapports d’insiders laissaient effectivement entendre que la prochaine saison pourrait voir sa date de reprise reculée jusqu’à début mars 2021.

Lire aussi | Pourquoi la signature d’Isaiah Thomas aux Warriors aurait du sens

Des solutions sont déjà envisagées pour pallier au manque de compétition des joueurs des 8 équipes n’ayant pas fait le voyage jusqu’à la bulle d’Orlando. Parmi elles, la tenue d’entrainements, de workouts et de mini-camps dans les différents marchés fait l’objet de discussions entre les franchises en question et la ligue. Une option qui plairait certainement à Brown.

Publicité

J’espère qu’en organisant un minicamp ou deux, on pourra ramener ces gars sur le parquet et les faire évoluer dans un environnement compétitif, qui pourrait les aider à rendre la transition pour revenir la saison prochaine plus facile.

Les enjeux qui entourent cette intersaison sont particulièrement importants pour les Warriors, qui sont appelés à rejouer un grand rôle dans la conférence Ouest l’année prochaine. Or, Stephen Curry (33 ans), Draymond Green (31 ans) et Klay Thompson (31 ans) commencent à vieillir, et leur condition physique devra particulièrement être surveillée.

Publicité

Ils sont toujours dans leur prime, mais on sait qu’ils commencent à emprunter la pente descendante de leur prime. On doit être précautionneux avec leurs minutes pour être sûrs qu’il pourront faire preuve de longévité, et qu’on pourra aspirer à se battre pour des titres sur plusieurs années à venir.

Comme le dit Mike Brown, une coupure de deux ans pour un joueur blessé n’a jamais été observée par le passé, ce qui a de quoi inquiéter dans les rangs des Warriors sur le cas Klay Thompson.

Golden State Warriors Klay Thompson NBA 24/24

Les dernières actualités