NBA – « C’était comme ça : si tu n’aimais pas quelqu’un, ton coéquipier t’aidait à le latter »

Charles Oakley, Michael Jordan et les Celtics à la bagarre
(DR)

Si les grosses bagarres sont aujourd’hui très rares en NBA, fruit de plusieurs décennies de travail acharné de la ligue, il fut un temps où coups de poings, coups de têtes et mandales volaient rapidement dans tous les sens. Un ancien tough guy de l’époque témoigne.

Publicité

Marcus Morris qui marche sur la cheville de Luka Doncic puis qui lui met un sale coup sur un lay-up quelques jours plus tard ? En 2020, c’est un scandale qui fait les gros titres. Dans les années 70 et 80, c’était un autre jour normal en NBA.

Avant le terrible coup de poing qui a failli coûter la vie à Rudy Tomjanovich et l’augmentation significative des sanctions après les bagarres, la ligue a longtemps été le théâtre de règlements de comptes à peine punis. A une époque, on considérait même qu’une série de playoffs n’en était pas vraiment une sans bagarre.

Publicité

Un qui peut en témoigner, c’est Ralph Sampson. Le Hall of Famer de 2m24, ancien pivot des Rockets pour qui il faisait régner la loi dans la raquette, expliquait récemment à quel point les choses étaient… différentes :

A l’époque, c’était comme ça : si tu n’aimais pas quelqu’un, ton coéquipier t’aidait à le latter. C’était fun de jouer contre des gars comme ça, parce que ça te poussait à jouer dur. Ils pouvaient te décapiter.



A l’époque, les joueurs ne pouvaient pas faire ce qu’ils font dans la NBA aujourd’hui (des actions spectaculaires voire provocantes, ndlr). Le gars revenait de l’autre côté du terrain, et il te mettait sur les fesses.

Pour illustrer son propos et l’ambiance « Far West » de l’époque, Sampson évoque un match… de pré-saison !

On jouait les Bullets, et Rick Mahorn et son partenaire de raquette ont mis un coup à mon coéquipier, Hank McDowell. Rick est venu me voir, a commencé à rigoler et m’a dit : « C’est comme ça qu’on va jouer ».

Publicité

Ils se sont regardés avec son pote, et ils ont dit : « C’est le moment ». L’action suivante, ils ont sorti McDowell du match.

Du dirty play avec préméditation, qui ferait bondir aujourd’hui, et à juste titre… Pour les nostalgiques, voici un aperçu de la NBA des années 80 en la matière :


Publicité

Si Ralph Sampson semble nostalgique de son époque, on peut tout de même se féliciter que la NBA ait calmé le jeu avant un drame. Attention tout de même à ne pas tomber dans l’excès inverse…

Déclarations NBA 24/24 NBA Flashback

Toute l'actu NBA