NBA – La réunion de stars qui pourrait avoir lieu aux Knicks l’an prochain

« Il doit se réveiller où il finira bientôt en Chine » NBA
(DR)

Toujours bien calés dans les dernières places de la conférence Est cette saison, les Knicks ont envie de connaître un peu de changement. Leon Rose est arrivé en tant que président, et il entend bien changer les choses. Une nouveauté ? Le recrutement de quelques vétérans en bonne forme, dont une possible réunion…

Publicité

Pendant que les meilleures équipes se disputent actuellement la bague à Orlando, les autres doivent se contenter de regarder le show depuis leur télévision. Une habitude pour les Knicks, qui n’ont plus goûté aux playoffs depuis 7 ans. Le temps est long, même si une lueur d’espoir existe avec l’arrivée de Leon Rose en tant que président.

Est-il l’homme de la situation ? Peut-il mettre fin à des années de débâcle dans la Big Apple ? Les fans ont envie d’y croire. Mais pour avoir des premiers éléments de réponse, il faut se montrer encore patient et attendre les premiers choix du front office. Avec la draft et la free agency, il y aura de quoi faire.

Publicité

Mais selon les récentes rumeurs, Rose posséderait déjà une idée derrière la tête. Accumuler les choix de draft et les jeunes talents ? Voilà un scénario qui semble lui plaire. Une légère différence avec la situation actuelle ? Il aime beaucoup les joueurs expérimentés, capable d’impacter dès leur arrivée dans une équipe. Ce n’est pas pour rien que le nom de Chris Paul est revenu plusieurs fois chez les Knicks au cours des derniers mois.



Une autre recrue évoquée pas plus tard que la semaine dernière ? Carmelo Anthony. L’ailier sort d’une belle saison aux Blazers et a encore de l’énergie à revendre. Vous voyez donc là où on veut en venir. On ne sait pas encore si Melo a prévu de rallier la Big Apple, mais une possible signature de CP3 à New York pourrait favoriser ce scénario. C’est du moins ce qu’explique Ian Begley dans un récent podcast de The Putback.

Publicité

Si son grand ami Chris Paul est échangé aux Knicks, cela améliore forcément les chances de voir Carmelo Anthony terminer à New York.

Un script imaginable ? Assurément. Les Knicks ont les atouts pour recruter Paul et le coronavirus pourrait aider. Avec les pertes financières, un petit marché comme Oklahoma City n’a pas envie de traîner encore longtemps le contrat du meneur (plus de 40 millions). New York ne reviendrait pas vers un titre avec une paire composée de CP3 et Melo, mais elle ferait sans aucun doute du bien à cette équipe.

Publicité

La route est encore longue pour les Knicks. Néanmoins, recruter Chris Paul ne semble pas être une mauvaise idée quand on voit sa saison. Carmelo Anthony serait la cerise sur le gâteau.

Les dernières actualités