NBA – Les Bucks de Giannis incendiés par les critiques, Khris Middleton rage

khris middleton milwaukee bucks
(DR)

Victorieux pour la première fois dans leur série face au Heat, la nuit dernière, les Bucks avaient quelques comptes à régler avec leur haters. C’est le héros de la soirée Khris Middleton qui s’en est chargé.

Publicité

Quel que soit l’issue de la série entre Milwaukee et Miami, Khris Middleton devrait se souvenir longtemps de cette soirée du 6 septembre 2020. Et s’il venait à se révéler modeste et à l’oublier en cas d’élimination de son équipe dans les jours à venir, les livres d’histoire se chargeront de maintenir sa prestation dans la postérité.

Dans un Game 4 « Win or go home » pour les Bucks, qui ont rapidement dû composer sans leur star Giannis Antetokounmpo, le double All-Star leur a offert un sursis quasiment à lui tout seul. Avec 36 points, 8 rebonds et 8 passes, il est ainsi devenu le 1er joueur de la franchise à présenter de telles statistiques sur un match de playoffs avec… Kareem Abdul-Jabbar.

Publicité

Une ligne de stats établie en 48 minutes – un record de temps de jeu en postseason égalé pour lui – bien nécessaire pour maintenir les siens en vie à l’issue de cette rencontre conclue après prolongation. Mike Budenholzer, tout heureux d’avoir retrouvé sa star à son niveau sur cette partie capitale, n’a pas caché son admiration en conférence de presse.

Khris a été phénoménal. C’est un grand joueur qui a mis des gros shoots. Giannis était out, et c’était un match que l’on devait gagner. Khris voulait jouer, il a demandé à rester sur le terrain, donc on lui a fait confiance. On va avoir énormément besoin de lui dans le Game 5. Il va falloir qu’il se repose bien.

Publicité

Middleton, lui, a affiché un état d’esprit tout autre dans ses déclarations dans les couloirs de la HP Field House. L’une des questions des journalistes, portant sur les critiques adressées aux Bucks depuis la reprise de la saison et sur ces playoffs, ne l’a pas aidé à faire autrement. Il a donc laissé échapper toute sa frustration sur ce sujet.



Honnêtement, je ne pourrais pas plus m’en foutre. À vrai dire, j’entend ça depuis longtemps. Il (Giannis) entend ça depuis longtemps. Mais on s’est améliorés chaque année.

Le principal lieutenant du Greek Freak a par la suite dressé un bilan bien différent de celui que l’on peut lire dans les médias US sur ces demi-finales de conférence.

Publicité

Dans cette série, on n’est pas passés loin de la victoire à chaque match. On les a juste perdus sur les 4 ou 5 dernières minutes, ou dans les 8 ou 10 dernières minutes du 4ème quart-temps (lors du Game 3). Donc évidemment, on a besoin de lui. Mais quand il n’est pas là, on reste quand même une très bonne équipe qui a confiance en elle.

La perte de Giannis Antetokounmpo pourrait cependant être rédhibitoire pour une équipe qui a été incapable de remporter les 3 premières rencontres avec le MVP en titre. Un signe d’enthousiasme subsiste pour les fans des Bucks : l’état d’esprit qui règne dans les vestiaires de la franchise, qu’a retranscrit Middleton.

Publicité

Remporter un titre n’est pas chose facile. Remporter une série n’est pas chose facile. Remporter un match de playoffs n’est pas chose facile. Donc chaque soir, quelle que soit la tournure du match pour nous, individuellement ou collectivement, on doit continuer à jouer et à ne pas nous soucier du reste. Nous battre et nous focaliser sur chaque possession.

Les Bucks vont-ils parvenir à créer l’histoire en renversant une série de playoffs après avoir été menés 0-3 ? Au vu de la mentalité actuelle de Khris Middleton, les fans de l’équipe peuvent garder d’espoir.

Les dernières actualités