NBA – La seule chose qu’il manque à Westbrook pour être « le meilleur joueur all-time »

La séquence lunaire de Russell Westbrook
Thomas B. Shea

En immense délicatesse depuis le début des playoffs, Russell Westbrook fait l’objet de nombreuses moqueries. Un analyste cependant garde foi en lui, et estime qu’il ne lui manque qu’une qualité pour être… le meilleur joueur de l’histoire.

Publicité

35.9% au tir, 16.7% à 3 points, 44.4% aux lancers francs : c’est le bilan d’adresse de Russell Westbrook sur ses deux premiers matchs face aux Lakers en demi-finales de conférence Ouest. Ce serait donc un pléonasme d’affirmer que le meneur des Rockets passe pour l’instant totalement à côté de sa série.

Et alors que se profile le Game 3 (dans la nuit de mardi à mercredi, 3h00), le plateau de First Take s’est logiquement épanché sur la situation actuelle délicate du Brodie. Pour Stephen A. Smith, c’est bien lui qui aura le plus de pression sur les épaules dans cette rencontre, et non pas Anthony Davis, comme l’affirment de leur côté Richard Jefferson et Max Kellerman.

Publicité

Ce dernier, fervent soutien de Westbrook, a donc tenté de défendre son cas suite aux critiques de son collègue. Au milieu de son discours, il s’est également permis de glisser un petit conseil à la star de Houston, tout en jugeant qu’il règnerait sur la ligue et son histoire s’il pouvait s’appuyer sur un atout qui lui échappe.




Publicité

Il est conscient que la chose qui le rend si agréable à regarder, c’est son agressivité constante, le fait qu’il joue toujours à fond. Mais des fois, je trouve qu’il devrait apprendre à se détendre un peu. Quand on parle de shooting, si Russell Westbrook pouvait vraiment shooter, il serait le meilleur joueur de l’histoire ! On sait qu’il ne peut pas, mais s’il pouvait punir à 3 points, qui pourrait le stopper ?

Impossible, en effet, d’imaginer un Russell Westbrook combiner qualité de pénétration, vitesse et adresse de loin sans en faire des cauchemars pour ses adversaires. Avec pour meilleur pourcentage à 3 points en carrière un maigre 34.3% (en 2016-17), l’ancien MVP aura sans doute du mal à ajouter cette arme à son jeu avant son départ en retraite.

Publicité

Combinez les talents d’artilleur d’un Steph Curry à la panoplie offensive de Russell Westbrook, et vous obtenez le meilleur joueur all-time d’après Max Kellerman. Un énième what-if qui a de quoi faire saliver…

Déclarations Houston Rockets NBA 24/24 Russell Westbrook

Les dernières actualités