NBA – « Ja Morant ? Le ciel est sa limite »

NBA - Ja Morant conclut la victoire des Grizzlies avec un gros dunk
Justin Ford

Récemment élu Rookie de l’année, Ja Morant a rayonné pour sa première saison dans la cour des grands. D’ailleurs, l’un des plus grands de la Ligue a été impressionné et il voit en lui un potentiel gigantesque.

Publicité

La cuvée de rookies de cette saison s’annonce prodigieuse, et c’est Ja Morant qui s’est le plus illustré. Élu Rookie de l’année quasiment à l’unanimité devant Kendrick Nunn et Zion Williamson, le jeune meneur des Grizzlies a été époustouflant tout au long de la saison.

Avec un jeu spectaculaire et un QI basket déjà impressionnant, Ja Morant est passé tout près d’emmener son équipe en playoffs, alors que personne ne les voyait dans la course en début de saison. Il s’est attiré les faveurs du public et les louanges de nombreuses stars, dont Kevin Durant.

Publicité

Ce dernier s’est exprimé sur Morant dans le dernier podcast de J.J. Redick, The Old Man & The Three. Il raconte avoir été impressionné par le jeu du rookie :

Quand il est venu au Barclays (Center), je l’ai vu de près, j’ai vu son feeling pour le jeu et comment il ne force rien. C’est juste un athlète gracieux, et il sera capable de shooter.



Sa mécanique n’est pas si mauvaise, ce n’est pas comme s’il ne pouvait pas tirer du tout. Si vous relâche face à lui, il va faire ficelle deux ou trois fois dans un match. Une fois que son tir sera un peu meilleur et plus précis, le ciel sera sa limite.

Dans cet extrait du podcast, J.J. Redick en était arrivé au même constat. Le joueur des Pelicans a été agréablement surpris par la maturité et l’intelligence dont le meneur des Grizzlies est capable de faire preuve dans le jeu :

Publicité

Il doit être capable de mieux shooter. Deux ou trois choses sur lui : Il est clair qu’il travaille dur. Son feeling du jeu est fou. Une des choses pour lesquelles je pense qu’il est si bon, à un si jeune âge, c’est qu’il sait quand c’est le moment pour lui de prendre les choses en main.

Et dans le même temps, il sait quand il faut impliquer davantage ses coéquipiers. C’est un sentiment que l’on ne retrouve pas chez les jeunes joueurs, surtout ceux qui maîtrisent le ballon aussi tôt.

Publicité

Ja Morant a déjà montré des choses exceptionnelles pour sa première saison en NBA. Cela promet du lourd pour la suite quand on sait qu’il peut encore progresser, et la bénédiction de KD n’augure que du bon.

Publicité

Les dernières actualités