NBA – Après les avoir étrillés, le tacle de Dragic aux Bucks

Goran Dragic avec le Miami Heat
DR

Miami n’a fait qu’une bouchée des Bucks en demi-finale de conférence, et Goran Dragic n’en a pas fini avec eux. Il leur a d’ailleurs lâché un petit tacle pendant qu’il se prépare à affronter les Celtics.

Publicité

Goran Dragic et le Heat réalisent des playoffs sensationnels. 5èmes de la Conférence Est, les voilà à la surprise générale en finale de conférence après avoir perdu un seul match sur leurs 2 séries. Et ils l’ont fait avec la manière en ayant sorti les Bucks, meilleure équipe de saison régulière, et leur superstar MVP et meilleur Défenseur de l’année Giannis Antetokounmpo.

Le meneur slovène, reconverti en 6ème homme, remplit parfaitement sa part. Contre les Bucks, Dragic a réalisé des moyennes de 19.8 points à 43.8% dont 35.3% à 3-points, 4.8 rebonds et 4.4 assists. Il a pu se permettre de rejoindre sa Team Balkans pour faire la fête lors d’une nuit de folie après la série remportée par le Heat.

Publicité

Il n’en oublie pas pour autant ses responsabilités. Désormais ce sont les Celtics de Jayson Tatum qui se présentent face à son équipe. Il a rappelé la menace que représente le jeune joueur et les stars qui l’entourent, selon des propos rapportés par Jay King de The Athletic… tout en critiquant habilement les Bucks :



Je pense toujours que Giannis n’a pas beaucoup d’aide. Tatum, si tu regardes, il est entouré de Kemba (Walker) et de (Jaylen) Brown. C’est le leader de cette équipe, sans aucun doute. Nous devons nous préparer pour lui, mais nous ne pouvons pas simplement nous jeter tous sur lui en défense et oublier les autres gars.

Publicité

Les Bucks apprécieront. Khris Middleton, par exemple, n’a pas grand chose à se reprocher et a même évité de justesse l’humiliation du sweep, alors que Giannis était mis en difficulté avant de se blesser. Le Grec a une grande part de responsabilité dans cet échec, tout comme Mike Budenholzer et le reste de l’équipe.

De l’autre côté, on ne peut pas nier que Boston a une équipe bien ficelée. Jayson Tatum a pris les rênes, Kemba Walker a apporté son expérience et son talent alors que Jaylen Brown a explosé cette saison. Ils sont parvenus à maîtriser totalement les Sixers au premier tour, puis à éliminer les Raptors, champions en titre, au terme de 7 matchs intenses.

Publicité

Les Bucks sont désormais la risée, et même Goran Dragic se permet quelques remarques sur ses adversaires à terre. Ils regarderont les finales de conférence à la télévision.

Goran Dragic Miami Heat Milwaukee Bucks NBA 24/24

Publicité

Dernières actualités