NBA – Un GM catégorique sur l’avenir de Westbrook aux Rockets

Russell Westbrook doit diminuer les trois points
Yahoo Sports (DR)

De nouveau en échec sur ces playoffs, les Rockets s’apprêtent à vivre une intersaison délicate. Que faire du roster, et d’un Russell Westbrook méconnaissable ces dernières semaines ? Un general manager de l’Est a déjà une opinion très tranchée sur le sujet.

Publicité

Nouvelle saison, et nouvelle désillusion pour les Rockets. Dans une année qui avait tout de la dernière chance pour la franchise texane, celle-ci a de nouveau échoué avant le stade des Finales. Cette fois-ci, ce sont les Lakers qui se sont placés comme leurs bourreaux, en leur réservant un « gentleman sweep » en demi-finales de conférence (4-1).

Le projet de Houston, incarné par James Harden depuis son arrivée en 2012, semblait donc toucher à sa fin. Une tendance en partie confirmée par le récent départ de Mike D’Antoni, qui n’officiera pas sur le banc de l’équipe pour la 1ère fois depuis 2016. Mais la reconstruction annoncée devrait s’annoncer plus difficile à mettre en place que prévu.

Publicité

En effet, le roster des Rockets présente la particularité de ne présenter que des joueurs majeurs… sous contrat en 2020-21. Dès lors, un changement de cap devra obligatoirement passer par des trades. Mais lesquels doivent être priorisés ? Hoopshype a posé la question à plusieurs dirigeants de la ligue, et un GM de l’Est annonce la marche à suivre.



Je ne bougerais pas Harden. Il est toujours tellement bon, et ils sont trop vieux pour commencer une reconstruction, sauf s’ils récupèrent un Jayson Tatum ou un Luka Doncic. Je repartirais sur les mêmes bases en quelque sorte, surtout en sachant que l’année suivante sera compressée. Je garderais toutes les options ouvertes, mais je ne vendrais pas Harden aux plus offrants.

Publicité

Sur les deux dernières années, ils auraient facilement pu tout gagner, donc je ne pense pas qu’il serait très logique de paniquer tout de suite parce qu’ils ont perdu. Maintenant, s’il y a un bon deal qui est proposé, c’est autre chose, mais je pense toujours qu’il faut repartir sur les mêmes bases. Et si Westbrook peut être tradé, faites-le.

Le souci, c’est que Westbrook aura du mal à être « refourgué » à une autre franchise. Son contrat astronomique portant jusqu’en 2023 constituera évidemment un frein conséquent. Son état de forme récent est tout aussi alarmant pour les front offices NBA, et a d’ailleurs poussé un analyste à un constat assassin le concernant.

Publicité

L’idée est donc simple : quelle qu’en soit la contrepartie, les Rockets aurait tout intérêt à se débarrasser de Russell Westbrook dans un échange. Plus facile à dire qu’à faire.

Houston Rockets NBA 24/24 Russell Westbrook

Publicité

Dernières actualités