NBA – De nouveaux soucis pour les Clippers l’an prochain ?

discussion entre doc rivers et kawhi leonard
The Toronto Star (DR)

Ce n’est pas la joie chez les Clippers après leur élimination en playoffs dès le second tour. Pire encore, la cohésion au sein du vestiaire semble au plus bas. Une nouvelle preuve ? Le dossier Doc Rivers.

Publicité

Eliminés dès le second tour des playoffs par les Nuggets, les Clippers auront besoin d’une longue remise en question durant l’offseason à venir. Des changements dans l’effectif ? C’est fort probable, Montrezl Harrell devenant par exemple agent libre à cette période. Toujours est-il que le vestiaire a besoin d’une petite mise au point.

Avec de nouvelles arrivées l’été dernier, cette cohésion présente lors de la saison 2018/19 a rapidement disparu. Deux stars ont débarqué et des ajustements ont eu lieu. Peut-être pas au goût de tout le monde, et notamment lors du speech de Paul George.

Publicité

Il est clair que quelque chose doit changer en vue de l’an prochain. Le coach ? Ça n’arrivera pas, du moins pas tout de suite. Doc Rivers va conserver sa place sur le banc des Clippers. Néanmoins, et si l’on se fie aux dernières paroles de Shams Charania, ce n’est pas nécessairement une bonne nouvelle pour certains joueurs.



Plusieurs joueurs des Clippers ont eu des performances très décevantes en playoffs. Le coach Doc Rivers a pris certaines décisions qui ont dérangé les joueurs, comme le fait de ne pas jouer plus grand afin de stopper Nikola Jokic, ou des rotations qui n’ont pas profité à JaMychal Green en défense. L’esprit de camaraderie n’a jamais été présent dans la bulle.

Publicité

Sachant cela, les performances des Clippers sont-elles vraiment étonnantes ? Pas vraiment. Cette équipe a des gros problèmes sur les parquets, mais aussi en dehors. Il est clair que ces joueurs devront se réunir afin de revenir sur la même longueur d’onde, au risque de connaître de nouvelles désillusions.

Doc Rivers lui, n’est pas à l’abri. On sent bien que c’est sa dernière chance à Los Angeles. Dans le cas contraire, le front office serait inspiré de trouver quelqu’un d’autre.

Publicité

Du mouvement à venir à Los Angeles ? On en prend le chemin. Doc Rivers a désormais la pression : il faut mener les Clippers vers le titre.

Doc Rivers Los Angeles Clippers NBA 24/24

Les dernières actualités