NBA – LeBron dégommé : « Les GOATs ne se cachent pas »

(DR)

Aux anges en voyant Anthony Davis inscrire le panier de la gagne lors du Game 2 face aux Nuggets, LeBron James déchante depuis. Critiqué pour ne pas avoir pris ce shoot, il s’est littéralement fait descendre à ce sujet par un analyste… qui en conclut qu’il n’est pas le GOAT.

Publicité

Les risques et périls du costume de « Chosen One ». Lorsque ses prestations justifient ce statut qui lui a été attribué dès son adolescence, LeBron James contraint ses détracteurs à s’incliner devant son talent. Cependant, dans la situation inverse, ces derniers ne se privent pas pour l’incendier et remettre en cause son réel niveau.

À l’issue du Game 2 face aux Nuggets, et malgré ses 26 points, 11 rebonds et 4 passes compilés, c’est bien ce dernier cas de figure qui s’est produit. Menace numéro 1 des Lakers durant la 1ère mi-temps, le King a progressivement disparu en 2nde période. Sans conséquences, puisque Anthony Davis s’est chargé de ramener la victoire dans le camp angelino.

Publicité

Fier des prouesses de son coéquipier, LBJ ne s’est pas caché après la rencontre, et a avoué avoir confié les clés à AD dans les derniers instants du match. Une attitude et un discours de leader pour certains, mais fortement condamnable pour d’autres. C’est sans grande surprise que l’on retrouve Skip Bayless dans cette deuxième tranche.



Publicité

À ceux qui cherchent des excuses à LeBron : la dernière action la nuit dernière était POUR LUI. Il était à 1/6 dans le 4ème quart-temps, avec 2 pertes de balle. Quand Rondo a cherché à remettre le ballon en jeu, LEBRON N’A PAS BOUGÉ. Il ne voulait pas de ce ballon. AD était la 4ème option. AD l’a sauvé. Vous accordez ça à LeBron ??? Les GOATs ne se cachent pas.

À la vue des images dudit système, son constat est implacable. LeBron reste immobile, et ne pose même pas d’écran pour libérer Davis. Détracteur du King devant l’éternel, Bayless se devait donc de ramener le débat du GOAT après une telle séquence, et laisser entendre qu’un Michael Jordan ne se serait jamais montré aussi passif… quitte à légèrement se répéter.

Publicité

À l’affut d’un quelconque moment de faiblesse de LeBron James, Skip Bayless a trouvé son bonheur sur le match 2 contre les Nuggets. Une nouvelle fois, il a donc fait siffler les oreilles de MJ.

Les dernières actualités