NBA – Muscles, trash-talking et records : la brute Nate Thurmond, légende oubliée des Warriors

Nate Thurmond et Kareem Abdul-Jabbar
(DR)

Contrairement à ce que peuvent croire les plus jeunes, les Warriors sont une franchise pétrie d’histoire, et cela depuis des décennies. Aujourd’hui, l’heure est venue de mettre en lumière un des meilleurs joueurs jamais passés par la Baie : le colosse Nate Thurmond. Anecdotes croustillantes au menu.

Publicité

Bien avant les Kevin Durant, Stephen Curry, Klay Thompson et consorts, de très prestigieux noms sont venus éclairer l’histoire des Warriors. On pense bien sûr à Wilt Chamberlain, Rick Barry, Chris Mullin et tant d’autres… au rang desquels figure Nate Thurmond.

Décédé en 2016, le colosse de 2m11 et plus de 100 kilos est inexplicablement oublié de nombreux classements all-time. D’ailleurs, il a été élu dans les 50 plus grands joueurs de l’histoire révélés par la NBA en 1996. Et il faut dire qu’il y a de quoi dire sur le natif d’Akron, comme un certain LeBron James.

Publicité

7 fois All-Star, numéro 42 retiré deux fois (par les Warriors et par les Cavs), « Nate The Great » était une machine à doubles double-doubles en son temps : en 1967-1968, il a par exemple tourné à 20.5 points et 22 rebonds ! Autre aspect de son jeu qui nourrit sa légende : les contres.

La NBA n’a commencé à prendre en contre les blocks qu’à partir de 1973. D’ailleurs, dès 1974, Thurmond a été le premier de quatre joueurs all-time à avoir signé un quadruple-double. Et sa réaction sur le sujet, bien des années plus tard, fait froid dans le dos :

Publicité

Tu penses que je n’ai jamais fait un triple-double avant la saison 1973-1974 ? Je vais le présenter comme ça : dans le fameux match où j’ai fait le quadruple-double comptabilisé, j’ai fait 12 contres. C’était ma 12ème année dans la ligue, avec 2 genoux foutus et 30.000 minutes au compteur. Tu penses qu’il se passait quoi avant 1974 ?



Décrit par Kareem Abdul-Jabbar comme « le défenseur le plus dur que j’ai affronté dans ma carrière longue de 20 ans », Nate n’avait aucune pitié pour ses adversaires. Une autre anecdote illustre à merveille sa domination défensive, et elle implique Bob Rule, un intérieur pourtant All-Star en son temps.

Publicité

Lors d’un match entre les deux hommes, Thurmond a contré 6 des 7 tirs tentés par Rule en première mi-temps. Dépité au retour aux vestiaires, son coach tente de le remotiver : « Continue à shooter. Il ne peut pas tous les contrer ». Réponse du pivot désabusé :

Ouais, bah si j’avais pas mis ce lay-up, ça aurait bel et bien été tous.

Publicité

Si Nate Thurmond n’a jamais goûté à la bague, son impact sur le jeu mérite d’être salué. Voici quelques highlights pour conclure :

Un grand joueur, dans tous les sens du terme, voilà comment définir Nate Thurmond. Rest easy, big guy.

Golden State Warriors NBA 24/24 NBA Flashback

Les dernières actualités