NBA – La réponse cash de Draymond aux plaintes de Murray face à LeBron

NBA - La réponse cash de Draymond aux plaintes de Murray face à LeBron
DR

Agacé de ne pas recevoir de coups de sifflet sur les dernières possessions du Game 4 face aux Lakers, Jamal Murray s’en est pris à l’arbitrage supposé à double mesure. Un traitement particulier que Draymond Green n’a pourtant eu aucun mal à expliquer.

Publicité

Ont-ils encore les ressources pour réaliser un 3ème exploit en 3 séries de playoffs consécutives ? Les Nuggets, à l’image des deux premiers tours de la postseason, se trouvent actuellement menés 3-1 par leurs adversaires, à savoir les Lakers. Mais selon eux, le score pourrait tout aussi bien afficher 2-2 à l’heure actuelle sans l’intervention des arbitres.

Dans une fin de match 4 haletante et disputée, LeBron James s’est chargé en personne de défendre sur Jamal Murray, et a accompli avec brio sa tâche pour mener son équipe à la victoire. Néanmoins, le meneur canadien estimait après la rencontre avoir été victime de plusieurs fautes non sifflées de la part du King. De quoi le pousser à la réaction d’humeur suivante :

Publicité

Évidemment, ils essaient de faire correctement leur travail, et je le dis de façon respectueuse. Mais j’ai subi des fautes sur quelques actions. On peut le voir clairement sur les replays. C’était la même chose quand Rudy Gobert a fait une faute sur moi quand on a perdu le Game 4 (face au Jazz au 1er tour, ndlr).

LeBron va avoir les coups de sifflet, lui. Mais on va juste devoir regarder devant nous et composer avec ça. On est une équipe jeune – la plus jeune même, et regardez où on en est. On va devoir obtenir le respect des arbitres si on veut l’emporter.

Publicité

La remise en cause de l’arbitrage n’est pas un phénomène nouveau dans les rangs de Denver sur cette série. Il avait ainsi débuté dès le match 1, alors que les Lakers s’étaient vus accordés 37 lancers, contre 28 pour les Nuggets. Le discours de ces derniers n’a depuis pas nécessairement changé, malgré un chiffre qui vient fortement nuire à leur cause.



Se plaindre auprès des officiels, c’est l’une des spécialités d’un certain Draymond Green. L’intérieur des Warriors continue de rester très attentif aux playoffs et à leur actualité, et n’a donc pas échappé aux plaintes de Murray. Pourtant, à ses yeux, c’est justement le manque de respect mentionné par ce dernier qui lui vaut logiquement ce traitement.

Publicité

Il n’a pas mérité d’obtenir un coup de sifflet contre LeBron à ce moment-là du match 🤷🏾‍♂️

Le meneur commence tout juste à être catégorisé comme une star NBA dans cette postseason, et n’a visiblement pas encore le crédit nécessaire pour convaincre les arbitres de le favoriser aux dépens de LeBron dans le clutch.

Publicité

Ce n’est un secret pour personne, les superstars obtiennent ou évitent bien plus facilement les fautes que leurs homologues moins prestigieux, et LBJ fait bien évidemment partie des joueurs les plus protégés par les arbitres. À seulement 23 ans, Murray va donc devoir prendre son mal en patience en attendant de bénéficier d’un tel passe-droit.

Les petits privilèges a priori accordés à LeBron James à la fin du Game 4 n’ont donc rien du scandale selon Draymond Green, qui y voit simplement un arbitrage caractéristique d’une superstar de sa trempe.

Les dernières actualités