NBA – Un analyste s’attaque violemment à Paul George et aux Clippers

Les joueurs des Los Angeles Clippers Paul George, JaMychal Green, Lou Williams et Kawhi Leonard le visage défait lors du Game 6 face aux Denver Nuggets à l’occasion des Playoffs NBA 2020
Andrew D. Bernstein

Plus de dix jours après leur élimination au 2nd tour des playoffs, les Clippers, et plus spécifiquement Paul George, continuent de recevoir de vives critiques de la part de la planète NBA. C’est cette fois-ci un influent analyste qui a sorti la sulfateuse.

Publicité

Les playoffs 2020 auront finalement été à l’image de la saison régulière qui les précédait : imprévisibles. Qui aurait parié, en octobre dernier, que la ligue allait interrompre son cours à cause d’une pandémie mondiale ? Qui aurait pronostiqué l’élimination quasi-simultanée des Bucks et des Clippers au second tour de la postseason ?

Les réponses à ces questions ne font pas l’ombre d’un doute, et témoignent de l’aspect exceptionnel des phases finales qui se déroulent actuellement. Il est en effet très rare de voir deux des, si ce n’est les deux plus gros prétendants au trophée Larry O’Brien être sortis aussi précipitamment de la course au titre.

Publicité

Malgré les similarités entre les parcours des deux franchises, le traitement médiatique de leur déroute respective s’est révélé assez différent. D’un côté, Milwaukee voit les discussions se porter en grande majorité sur l’avenir de Giannis Antetokounmpo, et échappe en quelque sorte de cette manière aux attaques de la communauté.

De l’autre, les Clips et leur remontée au score subie après avoir mené 3-1 face aux Nuggets fait encore parler, et ce, plus de dix jours après ce tremblement de terre. La faiblesse mentale qu’ils ont pu afficher a semble-t-il bien plus marquer l’esprit commun, et c’est donc tout logiquement que les critiques se veulent acérées.

Publicité

Et puisqu’il faut toujours désigner un bouc émissaire dans ce genre de situations, c’est Paul George qui est la cible de la plupart des remontrances. Dans le dernier épisode de son podcast, Bill Simmons a donc parfaitement suivi le mouvement, en se payant d’abord la tête de l’ailier, puis celle de l’ensemble de son équipe.



Qu’est-ce que c’était terrible d’entendre Paul George dire : « Ce n’est pas une année « un titre ou rien » pour nous » Bien sûr que ça l’était ! Ils ont échangé des centaines de picks de draft pour toi, et tu peux te tirer. Je pensais que les Lakers avaient été chanceux de ne pas les affronter, mais maintenant, j’estime que les Lakers auraient battu ces Clippers. Ils sont faibles mentalement.

Publicité

Arrêtons-nous tout d’abord sur la première partie de la phrase du journaliste de The Ringer. L’avis général tend à confirmer l’affirmation selon laquelle cette saison s’est bien terminée sur une note de bust pour les Clippers, contrairement à ce qu’avançait PG13. Les propos de la star n’ont d’ailleurs pas été mieux reçus dans son propre vestiaire.

En ce qui concerne le second axe de cette déclaration de Simmons, il illustre avant tout la déception de l’analyste. Celui-ci voyait grand pour les hommes de Doc Rivers cette année, jusqu’à les imaginer plus ou moins facilement éliminer les Lakers en finales de conférence. Finalement, leur craquage face à Denver l’aura privé de ce duel tant attendu.

Publicité

Après avoir subi un acharnement aussi important – s’il s’arrête un jour, Paul George va devoir faire preuve d’une force psychologique immense pour retrouver son basket et faire mentir ses détracteurs. Après tout, ce démontage en règle de son équipe pourrait peut-être faire apparaitre un sentiment de revanche en son sein, et la porter en 2020-21.

Le flot d’attaques ne semble pas prêt de cesser pour Paul George et ses Clippers, qui ont donc dernièrement subi les foudres d’un Bill Simmons sans langue de bois.

Déclarations Los Angeles Clippers NBA 24/24 Paul George

Les dernières actualités