NBA – Gary Payton explique comment LeBron a transformé Anthony Davis

Anthony Davis et LeBron James très efficaces cette saison
Los Angeles Times (DR)

De franchise player incontestable d’une franchise sans grands espoirs, Anthony Davis a su devenir un allié parfait à LeBron James aux Lakers. Une transformation réussie qui serait en grande partie due au King selon Gary Payton.

Publicité

En troquant une bonne partie de leur effectif pour satisfaire les Pelicans, les Lakers savaient qu’ils récupéraient en la personne d’Anthony Davis l’un des meilleurs, si ce n’est le meilleur intérieur de la NBA. Le Unibrow rayonnait depuis plusieurs années dans la raquette de la Nouvelle-Orléans, et avait déjà terminé sur le podium de la course au MVP en 2018.

Les quelques craintes que les dirigeants de Los Angeles pouvaient nourrir sur leur investissement résidaient dans la fragilité physique de leur nouvelle recrue. Depuis son arrivée dans la ligue, en 2012, A.D. n’avait ainsi jamais disputé les 82 matchs de saison régulière, en manquant au minimum 7 à cause de petits pépins.

Publicité

Un an a passé depuis ce blockbuster trade, et il s’avère que les Angelinos n’ont pas à le regretter. Leur équipe disputera les Finales NBA à partir de ce mercredi, et ce, en grande partie grâce aux performances d’un Davis très peu souvent à l’infirmerie depuis octobre. Une bonne santé retrouvée que n’a pas manqué de pointer Gary Payton pour NBA TV.

Publicité

Vous vous souvenez de l’époque où Anthony Davis n’arrêtait pas de se blesser ? Où il faisait un peu l’idiot et ratait 6 ou 7 matchs de suite ? Maintenant, à chaque fois qu’il contracte une petite blessure embêtante comme ça, il la met de côté et il veut quand même jouer. Et il met des gros shoots comme celui-ci pour gagner le Game 2 (face aux Nuggets).



Le dernier exemple de cette résilience a eu lieu pas plus tard que lors du Game 5 contre Denver. Davis sortait d’un match où sa cheville avait tourné, et a malgré tout souhaité être sur le terrain pour aider ses partenaires à se qualifier. C’est donc sur un pied qu’il a inscrit 27 points, à 8/16 au tir, pour ce faire. Mais comment expliquer cette nouvelle approche face aux blessures ? La justification tient en deux mots pour Payton : LeBron James.

Publicité

Je pense que LeBron James est la raison pour laquelle il se comporte de cette manière maintenant. Il a une sorte de grand frère à ses côtés qui le prend sous son aile, et qui lui dit : « Écoute, je vais t’accompagner, mais tu vas devoir jouer tous les soirs, on va te donner des ballons, et c’est comme ça qu’on va gagner des titres. Et il a accroché.

À l’inverse de sa période à New Orleans, où il apparaissait la plupart des saisons comme l’unique star de la franchise, Davis sait qu’il peut maintenant déléguer des responsabilités à LBJ lorsqu’il est diminué. En retour, il joue malgré la douleur, et apporte sa contribution pour à terme conduire les Lakers au titre.

Publicité

Il est devenu plus dur au mal, et c’est là toute la clé selon moi. Il est devenu plus dur au mal et il a une objectif en ligne de mire ! Dans son ancienne équipe, à la Nouvelle-Orléans, il jouait sans objectif précis, et il perdait tout le temps ! Alors que maintenant, il sait qu’il joue pour quelque chose.

La réputation de gourou portée par LeBron James n’aurait donc rien du mythe pour Gary Payton, qui se montre persuadé que la mentalité du King s’est diffusée dans l’esprit d’Anthony Davis. Et dans l’histoire, ce sont bien les Lakers qui peuvent avoir le sourire.

Les dernières actualités