NBA – Ce que LeBron n’a pas du tout aimé dans le premier match des Lakers

LeBron se réveille enfin et les Lakers prennent l'avantage ! NBA
(DR)

Que ce soit à la vue du score finale, ou de la physionomie globale de la rencontre, les Lakers avaient plutôt de quoi se satisfaire de leur victoire lors du Game 1 face au Heat. Pas LeBron James, qui s’est montré particulièrement remonté en évoquant une période du match.

Publicité

Durant les deux premiers tours des playoffs, les Lakers avaient pris la fâcheuse habitude de laisser le 1er match de leurs séries à leurs adversaires. Un retard à l’allumage qu’ils avaient toujours su corriger par la suite, et qu’ils avaient fini par totalement éliminer en finales de conférence, face à Denver.

La nuit dernière, à l’occasion du Game 1 des Finales contre Miami, les hommes de Frank Vogel étaient bien partis pour retomber dans leurs travers. Dominés par le Heat dès l’entre-deux, ils se sont ainsi retrouvés menés de 13 points, avant de renverser la vapeur de fort belle manière par la suite (résumé complet ici).

Publicité

Ces débuts de nouveau délicats, LeBron James n’a pas manqué de les pointer après la rencontre en bon meneur de troupes. Mais sa critique envers la prestation de son équipe ne s’est pas arrêtée là, puisque le King a également ciblé une autre période lors de laquelle le contenu produit l’a véritablement agacé.

Publicité

On n’est pas satisfaits. Pour dire vrai, je n’aime pas la manière dont on a joué ce soir. J’ai aimé notre performance dans le 2ème et le 3ème quart-temps. Mais la façon dont on a finit le match, c’est inacceptable.

Pourquoi se montrer aussi chafouin concernant le 4ème quart-temps ? Car le retour des Floridiens à « seulement » 13 unités n’a pas forcément rappeler des bons souvenir à sa Majesté.



Le visage toujours aussi fermé en conférence de presse, LeBron est ainsi revenu sur cette fin de rencontre qui lui laisse un goût amer, en allant puiser dans sa mémoire d’éléphant. Il affirme ainsi que ce scénario a fait rejaillir chez lui des souvenirs des Finales 2011, et plus particulièrement du Game 2 de cette affiche.

Publicité

Ça m’a rappelé Miami – Dallas. D-Wade venait d’inscrire un tir à 3 points juste devant leur banc, ça nous a fait passer à quelque chose comme +13 ou +17 au score (+15, ndlr), et à partir de ce moment-là, Dallas a signé un énorme run, avec pour finir un layup main gauche de Dirk Nowitzki pour voler la rencontre. Cette m*rde me fait bouillir encore aujourd’hui.

Publicité

Les deux situations ont en effet quelques points communs, puisque, comme en 2011, LBJ a vu l’avance de son équipe fondre dans les 12 dernières minutes. Il a cependant manqué un Dirk Nowitzki au Heat pour mener à son terme la révolte amorcée, et venir offrir au Chosen One un nouveau traumatisme en Finales NBA.

Victime d’un comeback assassin en Finales par le passé, LeBron James et son équipe ont cette fois-ci su résister aux velléités du Heat. Pas question cependant pour le King de revivre pareille mésaventure dans la suite de la série.

Déclarations LeBron James Los Angeles Lakers NBA 24/24

Les dernières actualités