NBA – « Avec un jump-shot, c’est la version 2.0 de LeBron »

LeBron se réveille enfin et les Lakers prennent l'avantage ! NBA
(DR)

Grand absent des 76ers en cette fin de saison, Ben Simmons aura de longs mois devant lui afin de continuer à progresser. Quelle est sa limite ? Pour ce polémiste, il peut tout bonnement devenir un LeBron James 2.0.

Publicité

Si les 76ers ont été éliminés par les Celtics avec un méchant sweep, il ne faut pas oublier la grande absence de cette série : celle de Ben Simmons. Touché au genou, le meneur n’a pas eu la chance de disputer la postseason. Un coup dur pour Philly qui a perdu son maestro, mais aussi un élément très important en défense.

Simmons a montré de belles qualités depuis son arrivée dans la ligue, certains allant même jusqu’à le comparer à LeBron James à ses débuts. La raison ? Une aisance à attaquer vers le cercle, une finition impeccable ainsi que des qualités de créateur indéniables.

Publicité

Seulement voilà, l’Australien possède une grosse lacune dans son jeu : le tir. Malgré des efforts chaque été, Simmons reste maladroit derrière l’arc et parfois même craintif. Pourtant, pour Stephen A. Smith, il ne manque que ça au joueur pour devenir le prochain LeBron James.



C’est très simple. Si Ben Simmons développe un certain type de jumpshot, il devient un LeBron James 2.0. Ou partie 2, peu importe. Il est le second de ce type à débarquer, il est tellement léthal.

Il faut regarder de plus près ses qualités, en prenant en compte sa taille de 2m08, sa maîtrise du ballon, sa qualité de passe, son QI basket et sa présence défensive.

Publicité

Si Ben Simmons développe un jumpshot, il deviendra le second LeBron James. Si ce n’est pas le cas, il restera Ben Simmons.

Est-ce que Doc Rivers peut aider son joueur à développer son tir ? Peut-être. Néanmoins, les dernières nouvelles ne sont pas forcément bonnes pour Simmons, qui pourrait faire l’objet d’un trade. A lui de prouver que son tir est encore devenu meilleur, afin peut-être de devenir le « LeBron 2.0. »

Publicité

Stephen A. Smith est très élogieux au sujet de Ben Simmons, peut-être un peu trop. Il reste encore du chemin pour l’Australien avant de pouvoir s’approcher du niveau de LeBron James.

Les dernières actualités