NBA – Le trade win-win qui enverrait Derrick Rose aux Warriors

La star NBA Derrick Rose, joueur des Detroit Pistons, sous le maillot des Golden State Warriors
DR

Lancés dans un processus de rebuilding affirmé, les Pistons comptent encore le vétéran Derrick Rose dans leurs rangs. À un an de la fin de son contrat, le meneur pourrait servir de monnaie d’échange, et ainsi atterrir… aux Warriors. Un trade pourrait contenter les deux équipes.

Publicité

Avec un alliage Derrick Rose – Blake Griffin – Andre Drummond, l’effectif de Detroit possédait de sérieux atouts à l’aube de la saison 2019-20. Entourés de jeunes joueurs au potentiel intéressant, dont le jeune Français Sekou Doumbouya, les 3 stars laissaient présager d’une belle année. La mayonnaise n’a pourtant pas pris comme ils l’auraient souhaité.

Blessé à l’entame de la saison, Griffin n’a effectué qu’un retour temporaire, avant de rejoindre de nouveau l’infirmerie après 18 petits matchs joués. Andre Drummond, frustré par les résultats de son équipe, a par la suite été sacrifié dans le cadre de l’amorce d’un processus de rebuilding. Ne reste dès lors que D-Rose parmi les visages de la franchise.

Publicité

L’avenir du meneur de 32 ans s’annonce intéressant à suivre, tant celui-ci a livré un exercice enthousiasmant en sortie de banc (18.1 points, 5.6 passes de moyenne). Sa situation contractuelle – il sera free agent l’été prochain – pourrait également s’avérer perturbante pour le front office de Detroit, qui aurait peut-être tout intérêt à profiter de sa valeur actuelle sur le marché.

Comme évoqué ci-dessus, Motor City vient d’entamer un projet à long terme, dans lequel un profil comme celui de Rose n’entre pas forcément. L’ancien des Bulls entame en effet la dernière ligne droite de sa carrière, et ne compte toujours pas de bague de champion à son palmarès. Un transfert vers un prétendant au titre ferait donc sens pour lui.

Publicité

Les postes vacants de meneur chez les équipes visant le titre la saison prochaine se font des plus rares dans la ligue, et ne lui laissent pas énormément de possibilités. Il existe malgré tout une piste qui aurait de quoi être explorée par le General Manager des Pistons Troy Weaver, et qui enverrait le MVP 2011… dans la Baie de San Francisco.



Les Warriors reçoivent : Derrick Rose (MJ)

Les Pistons reçoivent : Jordan Poole (MJ/A) ; Kevon Looney (P)

Publicité

Intéressons-nous d’abord à l’intérêt que pourraient avoir les Warriors dans cet échange. Les Dubs se sont mis en quête d’un meneur backup en rotation de Stephen Curry depuis plusieurs mois, et semblaient jusqu’ici chercher leur bonheur dans la Draft à venir. Néanmoins, on les voit mal refuser l’opportunité d’attirer un 6ème homme du pédigrée de Derrick Rose.

C’est dans ce rôle précis que Pooh excelle depuis deux saisons, et parvient même à afficher des pourcentages décents à 3 points (37% en 2018-19). Sa place dans la 2nd unit de Golden State serait tout trouvée, et son arrivée ne nécessiterait pas d’énormes sacrifices de la part de Bob Myers et ses adjoints.

Publicité

Quant aux Pistons, Jordan Poole et son potentiel viendraient parfaitement remplacer numériquement l’ancien des Bulls, tandis que Kevon Looney complèterait une lineup chart plutôt maigre dans la raquette. Les dernières indiscrétions concernant ses performances à l’entraînement des Warriors ne pourraient par ailleurs que plaider sa cause.

Detroit récupère la jeunesse et le talent brut qui répond à leur projet ; les Warriors un backup à la mène d’expérience qui ne demande qu’à remporter un titre. Autant dire que le trade de Derrick Rose à Golden State s’apparente à un deal gagnant-gagnant.

Les dernières actualités