NBA – La franchise qui se tient prête à recruter Russell Westbrook

Russell Westbrook rejoint LeBron James dans l'histoire
Melissa Phillip

Après la mauvaise saison des Rockets, Russell Westbrook peut-il être échangé du Texas ? Tout est possible au vu de la débâcle. Si c’est le cas, une franchise se tient déjà prête à le recruter.

Publicité

Arrivé il y a un an dans le Texas, Russell Westbrook espérait connaître un joli succès avec Houston. Pour sa première saison, autant dire que ce n’est pas le cas. Entre la pause du coronavirus, le fait Russ ait attrapé le COVID et l’élimination au second tour des playoffs par les Rockets : Westbrook va rapidement pouvoir oublier tout ça.

Mais après quelques mois, l’ancien du Thunder a confirmé qu’il n’était pas le fit le plus évident aux côtés de James Harden… au point d’envisager un trade ?

Publicité

Ce n’est pas encore le cas, mais il ne faut jamais dire jamais. Avec Daryl Morey, tout est possible tant qu’il s’agit du bien de l’équipe. Le GM est prêt à faire le nécessaire afin de viser la bague, surtout avec un propriétaire très insistant. Ainsi, et selon les informations de Ian Begley, les Knicks sont chauds sur le dossier, prêts à bondir si l’opportunité se présente.



Beaucoup d’agents sur le marché pensent que les Knicks vont tenter de recruter Russell Westbrook si Houston le rend disponible. Il est important de rappeler que New York était une destination voulue par Westbrook lorsqu’il voulait partir d’Oklahoma City.

Publicité

Il faut donc croire que Russ ne serait pas contre l’idée de jouer du côté de la Big Apple. Reste à savoir si les Rockets sont prêts à l’échanger, ce qui semble peu probable, un an à peine après son arrivée. Les Texans devraient retenter leur chance avec un effectif similaire.

En revanche, et en cas de nouvel échec, on se dit que tout est possible pour les Rockets. Les Knicks espèrent bien en profiter et faire de Westbrook la star de New York. A suivre.

Publicité

Si Russell Westbrook est sur le marché, le meneur ne mettra pas longtemps à trouver un point de chute. Les Knicks sont chauds, et ça pourrait bien causer dès cet été.

Les dernières actualités