NBA – LeBron attaqué : « Les GOATs n’ont pas besoin de mendier du respect »

Réaction de LeBron James
Forbes (DR)

Le titre remporté dernièrement par LeBron James entraine toujours autant de discussions passionnées au sujet du GOAT. Un analyste n’a par exemple pas apprécié le discours offensif du King en direction de ses haters ces derniers jours.

Publicité

Coach Vogel veut du respect… L’organisation veut du respect… La Laker Nation veut du respect… Et je veux aussi mon p*tain de respect.

Par ces paroles autoritaires, LeBron James venait ponctuer une soirée mémorable pour les Lakers, dimanche dernier.

La franchise venait alors de remporter son 17ème titre, revenant à hauteur du total record détenu par les Celtics. Frank Vogel venait pour la première fois de mener une équipe vers le sacre suprême. Le King, lui, enfilait la 4ème bague de champion de sa carrière sur sa main, et étoffait un peu plus sa candidature pour le statut de GOAT.

Publicité

Depuis, il n’a de cesse de s’adresser à ses haters, surfant sur son impressionnante saison à 35 ans. Une attitude qui peut facilement se comprendre, mais qui ne lui fait pas forcément honneur selon Skip Bayless. Pour ce dernier, la multiplication de ce type de discours est plus péjorative qu’autre chose dans sa quête d’excellence.

Publicité

LeBron n’arrange pas son cas en disant et en postant tout ça. Dès que l’horloge a affiché 0’00 l’autre soir, et qu’il a remporté sa bague de champion aux dépens du Miami Heat… Depuis ce moment-là, il a complètement craqué et n’a fait que parler des gens qui émettent des doutes envers lui.



Même s’il fait rarement preuve d’objectivité lorsqu’il évoque LeBron, le journaliste de FOX Sports livre des propos intéressants.

À chaque fois qu’il ramène ça sur la table, ça me met mal à l’aise parce qu’il donne de l’importance à tous les doutes qui l’entourent. Parce qu’il y en a énormément à son sujet.

Publicité

Et en faisant ça, il ne fait que confirmer les doutes en les reconnaissant. Et il se disqualifie du débat du GOAT à chaque fois qu’il reconnait et admet publiquement tous ces doutes qui l’entourent. Vous ne pouvez pas avoir de doutes sur le GOAT. Les GOATs n’ont pas besoin de demander du respect. Les GOATs n’ont pas besoin d’implorer et de mendier du respect.

Et la 1ère chose que j’ai entendu de sa bouche après le match, c’est lui qui parlait des avis remplis de doute qu’il entend constamment. Et puis sa publication d’hier (mardi, ndlr) « Qu’est-ce qu’ils vont dire maintenant ? » Il reconnait les sceptiques et les critiques parce qu’ils sont légion. Il n’y en avait pas pour Jordan.

Publicité

Il faut dire que les attaques sur son bilan de 3/9 en Finales devait commencer à fortement agacer LBJ. En devenant le 1er joueur all-time à être nommé MVP des Finales pour 3 franchises différentes, il espérait sans doute que ses détracteurs resteraient bouche bée. C’était mal connaitre Skip Bayless, qui voit dans cet acharnement un aveu de faiblesse.

Avec cette nouvelle remise en cause de LeBron James et de son comportement, Skip Bayless confirme qu’il n’est vraiment pas prêt à lui octroyer le titre de GOAT.

Déclarations LeBron James Los Angeles Lakers NBA 24/24

Les dernières actualités